L’éducation aux arts est un facteur de réussite scolaire et sociale

Récemment lors de l’une de mes lectures sur les arts et la culture comme vecteurs de développement, je suis tombée sur un article faisant l’état d’une étude réalisée par la société canadienne Hill Strategies et stipulant que l’éducation aux arts est un facteur de réussite scolaire et sociale. Retour sur cet thématique.

 

L’art et la culture sont pour moi des vecteurs de développement importants d’une société car une sensibilisation à l’art et la culture développe l’esprit créatif et une société sans personnes créatives est une société vouée à l’échec notamment en période de crise où les sociétés seront jugées sur leur capacité à être innovante et donc créative. J’ai donc apprécié très particulièrement la lecture de cet article intitulé «L’éducation aux arts est un facteur de réussite scolaire et sociale» écrit par Isabelle Paré et mis en ligne sur le site Le Devoir.

J’ai particulièrement apprécié cet article et cette étude qui donne une piste réelle de réflexion sur la nécessité de maintenir les programmes d’activités et de sensibilisations aux arts et à la culture dès le plus jeune âge. Je pense que l’on a souvent tendance à penser à tord que l’art, la culture, la littérature, la peinture, la musique sont des divertissements et qu’il faut surtout privilégier les profils scientifiques et économiques alors qu’au siècle des Lumières, les savants étaient des personnes cultivées.
En effet, il était inconcevable qu’un écrivain ou un peintre n’ait pas de notion sur les mathématiques ou la physique et inversement qu’un mathématicien ou un physicien n’ait pas une sensibilisation et une connaissance des arts et de la culture. C’est cette nécessité de favoriser et encourager l’échange intellectuel dans le milieu de la science qui a donné le nom au Siècle des Lumières qui était un mouvement intellectuel dont le but était de dépasser l’obscurantisme et de promouvoir les connaissances.

Il n’est donc pas étonnant que ce siècle ait été un des plus riches dans différents domaines des sciences (mathématique, physique générale, chimie,..) et des arts (littérature, musique, arts plastiques, l’architecture). Les premiers clubs d’intellectuels et de philosophes conscients de faire évoluer le monde pullulaient en vue de faire évoluer la société, ses mœurs et mentalités par un échange de point de vue pour un enrichissement mutuel.

Il est donc intéressant de part ce simple constat sur les siècles des Lumières, constat que l’on peut également faire sur d’autres périodes de création artistiques et d’évolution des sociétés dans le monde, de noter que l’art était présent et surtout a toujours été présent dans le processus de développement d’une société.

C’est vrai qu’il est difficile de mesurer son impact car l’art reste à la fois quelque chose de tangible et d’intangible mais il ne fait nul doute qu’une sensibilisation à une forme d’expression artistique permet le développement de  différentes capacités: elles peuvent être intellectuelles, physiques ou psychiques mais dans tous les cas, il s’agit d’une ouverture d’esprit.

J’espère donc que l’éducation aux Arts sera maintenue dans les milieux scolaires car l’Art est bien plus qu’une simple discipline, c’est un facteur d’intégration social, un facteur d’épanouissement personnel et collectif et surtout c’est une activité qui existe depuis la nuit des temps et qui a toujours fait parti du quotidien de l’homme. Alors pourquoi le supprimer puisqu’il concourt à la réussite sociale et scolaire?

Je vous invite à lire l’article en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s