Bob Marley : 35 ans que La Légende survie !

Le 11 mai 1981, La Légende du reggae Bob Marley disparait à l’âge de 36 ans. Cet immense auteur-compositeur-interprète, chanteur et musicien jamaïcain révolutionna le monde de la musique avec son Groupe The Wailers. 35 ans après sa disparition ses chansons sont toujours d’actualité.

images-2
source : http://www.rollingstone.com

Un héritage intemporel

Bob Marley reste et restera celui qui révolutionna la musique reggae puisqu’en à peine dix ans il devint l’icône de la musique reggae en vendant pas moins de 200 millions d’album dans le monde avec de très grands tubes intemporels et transgénérationels comme :

 

Un message universel avec une forte résonance sur le continent africain

Bob Marley, considéré à juste titre comme le «Pape » du reggae, chantait l’amour, la rédemption, la libération des peuples africains et l’optimisme des peuples opprimés. Un message qui parle tout particulièrement aux peuples africains et qui inspira de nombreux artistes de la scène reggae africaine. Je pense à Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly et Ismaël Isaac en Côte d’Ivoire, Takana Zion en Guinée, Meta and The Cornerstones et Puppa Lëk Sèn au Sénégal pour ne citer que ceux là.

Il est donc certain que la Musique de Bob Marley est et restera un héritage musical inestimable pour le monde entier y compris en Afrique.

images-3
source : http://www.rollingstone.com

Un artiste qui a bercé mon enfance

Mes parents, particulièrement ma Maman, étaient de grands fans de Bob Marley. J’ai donc très jeune pu écouter sa musique d’abord sur les vinyles puis sur les CD. Mais je me suis réellement intéressée à la musique reggae quand j’avais 12/13 ans. Une belle découverte pour moi. Je me retrouvais à écouter ses CD en boucle lorsque je faisais mes devoirs, à dessiner Bob Marley au crayon noir et à m’intéresser à l’histoire et au combat de cette légende. Voici l’origine de mon intérêt pour le reggae et à la culture Rastafari.
Si vous souhaitez approfondir le sujet, je vous invite à acheter les livres de Jérémi Kroubo Dagnini qui sont bien fournis. Il s’agit de:

  • Les origines du reggae : retour aux sources, en 2008
  • Vibrations jamaïcaines. L’Histoire des musiques populaires jamaïcaines au XXe siècle (2011, Camion Blanc)
  •  Lee « Scratch » Perry : People Funny Boy (2012)

Je vous propose de finir en écoutant une de mes chansons préférées Buffalo Soldier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s