Barber Show

J’ai découvert cette série par l’intermédiaire d’un ami sur le réseau social facebook. J’ai tout de suite accroché car au delà d’être une série drôle et caricaturale de la communauté africaine du 10ème arrondissement de Paris, c’est surtout une façon de donner accès au microcosme que représente cette population au sein de la société française.

Source : Le Monde

Barber Show, le concept

Barber Show est une web-série qui existe depuis décembre 2015 et qui est accessible sur internet. Elle a pour ambition de décloisonner, à travers l’humour, une communauté. On y aborde tous les sujets de société du féminisme au racisme, en passant par l’ascension de Kayne West et les courbes de Nixki Minaj. Cette série est surtout intéressante pour le caractère spontanée des débats. J’ai pu lire en faisant quelques recherches sur internet que rien n’est préparé à l’avance. Tout se passe au feeling ! Le réalisateur débarque avec la caméra et un sujet dans le Salon Lucky Coiffure, situé au 94 rue René Boulanger, et chacun des protagonistes s’exprime sur le sujet dans un débat passionné et dynamique comme nous avons l’habitude de le voir dans les salons de coiffures du 10ème arrondissement de Paris.

Les personnages principaux

Il s’agit de Babs et de Gaye.

Source : Le Monde

Babs est ce que l’on pourrait appeler le « Maître de cérémonie ». Il est d’origine ghanéo-nigériane et est âgé de 48 ans. En qualité de coiffeur et de maître des lieux, il transforme son salon en un lieu d’échanges et de débats. Ce qui n’est pas un mal en soi compte tenu du fait que l’on peut passer 1 à 3 heures d’attente pour une coupe. Il vaut donc mieux allier l’utile à l’agréable et passer un bon moment !

Gaye, âgé de 38 ans, est l’ami de Babs. Il apprécie venir passer du temps en compagnie de son ami et surtout défendre ses idées. Gaye me fait beaucoup rire car il parle vite avec son accent et mélange le français, l’anglais et des expressions africaines comme nous aimons si bien le faire… D’ailleurs, j’ai trouvé judicieux qu’un sous-titre soit ajouté pour permettre au nom habitué de ne pas perdre le fil de la conversation !

Le réalisateur

Hugues Lawson-Body est à l’initiative de ce projet. Il est né au Togo mais est avant tout un parisien. Agé de 38 Ans, il photographie depuis une vingtaine d’année des personnalités et des anonymes. On peut citer : « le réalisateur militant Spike Lee, le tennisman Jo-Wilfried Tsonga, le rappeur français Booba installé à Miami ou l’un des politiques les plus controversés de sa génération, Jean-Marie Le Pen ». (source : Le Monde).

Très orienté vers la recherche et compréhension de l’identité «Black» ou de la «culture black» en France avec la notion d’«identité française» de ces personnes, il a publié en 2010 le livre Jeunes Parisiens qui dépeint une «jeunesse mixte, hétéroclite, ultra stylée et décomplexée».(source : Le Monde). C’est donc tout naturellement que l’idée lui est venue de dépeindre l’univers parisien des salons de coiffures du 10ème arrondissement avec Barber Show. C’est donc une façon de présenter le quotidien animé, parfois pittoresque et léger de l’ambiance qui règne dans ces salons de coiffure où l’on parle de tout et de rien mais où l’on réalise qu’au delà des clichés, on parle d’actualité et de faits de société !

Les six (6) épisodes de la saison 1 sont disponibles sur konbini.com .
La saison 2 est en cours de réalisation.

En attendant un épisode que j’ai bien aimé ! Bon visionnage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s