Le monde de ce soir… Journal Le Figaro : La justice française décide de conditionner le ministre de l’Intérieur Sarkozy… et les autorités américaines produisent un « bulletin terroriste »

Les forces américaines ont lancé des frappes aériennes ciblant al-Qurashi, le chef de l’Etat islamique, pour remplacer al-Baghdadi, qui avait déjà été assassiné.

CNN a commenté l’opération militaire américaine qui a tué le chef de l’Etat islamique Abu Ibrahim al-Hashimi al-Quraishi à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, et a déclaré qu’il s’agissait de l’opération antiterroriste la plus importante de l’ère Biden, ajoutant que les responsables de son administration étaient déterminés à utilisez-le pour présenter le président dans une image décisive.

Cela reflète également à certains égards les attaques similaires des prédécesseurs de Biden contre la Maison Blanche pour expulser les chefs terroristes de leurs maisons, dans deux opérations supervisées au fur et à mesure qu’elles se produisent depuis la salle de crise de la Maison Blanche.

Comme cela s’est produit lors des deux précédentes missions d’assassinat d’Oussama ben Laden à l’ère Obama et d’Abou Bakr al-Baghdadi à l’ère Trump, la Maison Blanche a saisi le moment et a rapidement publié une photo du président portant un costume. dans la salle de crise, regardant avec grand intérêt le raid se dérouler.

Biden a déclaré que l’opération reflétait la portée et la capacité des États-Unis à éliminer les menaces terroristes, quels que soient leurs efforts pour se cacher n’importe où dans le monde.

Le réseau rapporte que lorsque Biden était vice-président, il s’est opposé à la dangereuse mission de tuer Oussama ben Laden dans sa cachette en Afghanistan, mais a finalement été une opération réussie conçue pour réduire les pertes civiles.

Deux hauts responsables de l’administration américaine et du Pentagone ont déclaré que l’opération visant à tuer le chef de l’Etat islamique Abu Ibrahim al-Qurashi était en cours depuis des mois sous la supervision directe du président Joe Biden.

Les deux responsables ont déclaré, dans une déclaration exclusive à la chaîne américaine (Al-Hurra), aujourd’hui, vendredi, que « le ciblage du chef de l’Etat islamique Abu Ibrahim Al-Qurashi est en préparation depuis des mois, et le président Biden en a été informé ». opération la dernière fois en décembre, et il a donné l’ordre de la mettre en œuvre mardi et de poursuivre mercredi avec l’équipe de sécurité nationale le processus en personne.



Les deux responsables ont ajouté que l’opération s’était déroulée par une frappe aérienne près du bâtiment où al-Qurashi, sa famille et ses assistants vivent, notant qu’al-Qurashi s’est fait exploser dans sa maison et que plusieurs civils, dont des enfants, sont sortis. .. et que les troupes américaines ont été attaquées, ce qui a gêné les hélicoptères, puis détruites.



Hier, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin a expliqué que l’opération avait été menée de manière à minimiser les pertes civiles, notant qu’Al-Quraish et d’autres avaient directement causé la mort de femmes et d’enfants, après s’être fait exploser.

Personnel d’urgence travaillant dans un bâtiment détruit après une mission antiterroriste

Le personnel d'urgence inspecte les débris

Le personnel d’urgence inspecte les débris

personnel d'urgence

personnel d’urgence

Ruines après mission anti-terroriste

Ruines après mission anti-terroriste

Le président américain Joe Biden, le vice-président Kamala Harris et l'officier de la sécurité nationale de la Maison Blanche

Le président américain Joe Biden, le vice-président Kamala Harris et l’officier de la sécurité nationale de la Maison Blanche

bâtiment cible

bâtiment cible

maison de l'intérieur

maison de l’intérieur

Ruines de la maison détruite

Ruines de la maison détruite

L'épave de l'hélicoptère américain détruit qui a participé à l'opération américaine

L’épave de l’hélicoptère américain détruit qui a participé à l’opération américaine

L'épave de l'hélicoptère américain détruit

L’épave de l’hélicoptère américain détruit


Une poupée dans les ruines d'une maison construite à partir d'une mission anti-terroriste

Une poupée dans les ruines d’une maison construite à partir d’une mission anti-terroriste

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.