Le consultant Fabrice Bocquet prend les rênes de l’OGC Nice

L’OGC Nice a nommé Fabrice Bocquet, consultant reconnu sur la scène du football français, comme nouveau directeur général.

Fabrice Bocquet, 39 ans, rejoint l’OGC Nice en provenance de Portas Consulting, cabinet de conseil en management à vocation sportive où il occupe le poste de Head of Football.

Au début de sa carrière, Bocquet a travaillé pour McKinsey & Company dans son bureau parisien. Sur une période de quatre ans, il a livré plus de 20 missions en France et au-delà avec un accent particulier sur des sujets stratégiques et de finance d’entreprise pour des clients des secteurs des biens de consommation et des télécommunications, des médias et de la technologie.

Entre son emploi du temps chargé en tant que consultant, Bocquet (qui rêvait depuis longtemps de devenir footballeur professionnel) est le directeur général du FC Lorient, un club de football basé en Bretagne. Pendant cinq ans à la tête des activités commerciales du club, le FC Lorient a été promu dans l’élite française de la Ligue 1, où il occupe actuellement la quatrième place après les sept premiers matchs de la saison 2022/23.

Bocquet et son équipe d’environ 150 employés ont également mené le club à travers une période de prospérité financière extraordinaire. Entre 2015 et 2020, le FC Lorient a réalisé des bénéfices chaque année, et a réussi à devenir le troisième club le plus rentable de Ligue 1 durant cette période, derrière les géants PSG et Lyon.

Désormais à la tête de l’OGC Nice, Bocquet fait face au prochain défi exécutif du football. Il remplace Julien Fournier, qui occupait le poste de directeur général depuis 2011, et a démissionné en juillet suite à des désaccords sur la stratégie du club.

Fondé en 1904, l’OGC Nice occupe actuellement la septième place du championnat, mais le principal défi de Bocquet se jouera très probablement en dehors du terrain. Lors du dernier match de Nice, contre le club allemand du FC Cologne, les supporters du club français ont fait partie du théâtre des violences. Au total, 39 personnes ont été blessées lors des émeutes, la police locale exhortant l’OGC Nice à prendre des mesures pour « contrôler ses fans ».

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.