La France met en garde contre le risque accru de dengue due aux moustiques tigres

Les autorités sanitaires avertissent les Français d’être conscients du risque de dengue – ainsi que de chikungunya et de zika – transmis par les moustiques tigres à mesure que le nombre de cas réels augmente.

En juillet 2022, cinq cas originaux de dengue ont été détectés dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et Occitanie. Un cas « véritable » ou « natif » signifie qu’il a été détecté chez une personne qui n’avait pas voyagé auparavant dans une zone à risque internationale, et que l’infection provenait d’un moustique tigre déjà présent en France.

Ces cas se sont propagés après qu’une personne infectée est revenue en France d’un pays à risque, puis a été piquée par un moustique tigre. Le moustique agit alors comme un vecteur et le transmet à d’autres personnes qui n’ont jamais voyagé à l’étranger.

Cela a conduit l’autorité sanitaire la Direction générale de la santé (DGS) à avertir les professionnels de la santé et le public d’être conscients du risque accru.

Dans un communiqué, elle précise : « La survenue d’épisodes dans des départements auparavant épargnés, comme les Pyrénées-Orientales, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées, atteste d’un risque accru de dengue en France métropolitaine, mais aussi de chikungunya et de zika. , également transmis par les moustiques tigres.

D’autres régions du pays sont susceptibles de voir des cas et des épidémies dans les semaines à venir, a averti la DGS. Chaque cas doit être signalé à l’ARS (Agences régionales de santé) compétente afin que les mesures préventives nécessaires puissent être mises en place.

Cela comprendra probablement des mesures de lutte contre les moustiques.

Du 1er mai au 2 septembre, Santé publique France a recensé 139 cas importés de dengue dans le pays. Cependant, comme la maladie est souvent asymptomatique, on pense que ce nombre est au moins le double en réalité.

Par ailleurs, 26 cas originaux ont été signalés, dont trois foyers majeurs en PACA et en Occitanie. Cela contraste avec la moyenne d’environ 12 cas originaux au cours des années normales, depuis 2010.

Lire la suite : Moustique tigre : nouveau cas de véritable dengue confirmé en France

Lire la suite : Nouveau cas de dengue en France, la victime ne s’est pas rendue dans des zones à risque

Les symptômes les plus courants de la dengue sont :

  • Fièvre

  • Mal de tête

  • Douleur articulaire

  • Problèmes digestifs

Une éruption rouge ou des « taches » peuvent parfois apparaître également.

La DGS avertit que les symptômes peuvent s’aggraver et nécessiter un traitement immédiat. Les « signes d’avertissement » graves incluent :

  • Fièvre supérieure à 39°C après le cinquième jour de symptômes

  • Douleurs abdominales importantes avec ou sans diarrhée

  • Vomissements fréquents

  • Agitation ou somnolence

  • Œdème et saignement abondant ou signes de saignement

La dengue ne se transmet pas entre humains par elle-même, mais se transmet par les piqûres de moustiques infectés.

Les moustiques tigres existent actuellement dans 67 départements en France, et ce n’est pas fini.

Le ministère de la Santé a déclaré: « La prévention des piqûres et la lutte contre la propagation des moustiques sont essentielles pour limiter l’épidémie. »

Article associé

Retour des moustiques en France : astuces pour les éloigner

64 départements français en alerte rouge au moustique tigre

Rare cas de « véritable » dengue confirmé dans le sud de la France

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.