La France affirme que 33 cas de monkeypox ont été confirmés, aucune épidémie n’est prévue

Publié le: Modifié:

La France compte 33 cas confirmés de monkeypox, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires.

Mercredi, 24 cas avaient été signalés en Ile-de-France autour de Paris, deux en Auvergne-Rhône-Alpes, un dans les Hauts-de-France, un en Centre-Val de Loire, quatre en Occitanie et un en Normandie. , D’après Santé Publique France autorités sanitaires.

Le dernier rapport sera publié vendredi. Le précédent rapport, publié dimanche, faisait état de 16 cas confirmés.

« La situation évolue […] très rapidement », ce qui justifie un dispositif de « surveillance à long terme » de la transmission de ce virus, explique Santé Publique France.


Aucun foyer n’est attendu en France

Ce Organisation mondiale de la santé a déclaré lundi qu’il était peu probable qu’une épidémie de monkeypox en dehors de l’Afrique provoque une pandémie, ajoutant qu’il n’était toujours pas clair si les personnes infectées asymptomatiques pouvaient transmettre la maladie.

La ministre française de la Santé, Brigitte Bourguignon, a déclaré la semaine dernière que les autorités ne s’attendaient pas à une « épidémie » de la maladie et que la France disposait de stocks de vaccins suffisants pour les cas contacts.

Lire aussi :

(par câble)

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.