Conseils pour choisir une complémentaire santé en France

Il est conseillé aux assurés de réévaluer leurs polices et leurs primes pendant un maximum de trois à quatre ans photo: REDPIXEL.PL / Shutterstock

Il existe des centaines d’options en France en matière de complémentaire santé, surtout si vous êtes indépendant ou retraité à l’étranger.

Les salariés ont rarement le choix des prestataires, mais peuvent toujours décliner les options standards proposées par leurs employeurs s’ils veulent payer pour une offre plus attractive. Certains employeurs peuvent même payer la moitié de la prime même si un travailleur choisit une autre option.

De même, les travailleurs contractuels indépendants ou les retraités étrangers à la retraite ont également plus de choix quant au fournisseur à choisir.

Police d’assurance recharge (garantie maladie complémentaire) agit comme une garantie supplémentaire en plus des soins de santé publics existants. Les résidents en France qui n’ont pas d’assurance maladie supplémentaire risquent de faire face à des milliers de factures d’hôpital dans certains cas extrêmes.

Voici comment décider ce qui vous convient le mieux.

Lire la suite : L’assurance maladie « complémentaire » française expliquée

Si vous êtes à la recherche d’un nouveau régime d’assurance maladie complémentaire, tenez compte des facteurs suivants.

Tenez compte de vos besoins personnels

  • Portez une attention particulière à ce que couvre le contrat, comme les soins oculaires, dentaires, spécialisés ou l’hospitalisation.

  • Clarifier le montant de l’indemnisation et la limite de remboursement.

  • Portez une attention particulière à tout problème existant, comme le changement d’aides auditives ou de lunettes, si vous en portez.

Adeline Fortesa, directrice des ventes du comparateur LeLynx, au Monde: « Certains contrats proposent également une couverture dans les domaines du bien-être (médecine douce) et de la prévention (remboursement des activités sportives). Cette valeur ajoutée peut faire la différence.

Certains contrats peuvent même proposer une prise en charge des prestations d’assistance (aide ménagère en cas d’hospitalisation ou d’immobilisation, garde d’enfants, soutien scolaire en milieu hospitalier) mais cela peut entraîner des primes plus élevées.

Attention aux excès et autres exceptions

  • Faites attention au montant de la franchise, qui est le montant d’argent que le preneur d’assurance doit payer lors de la soumission d’une réclamation.

  • Les contrats avec des excès systématiques et des excès surévalués doivent être évités.

  • Tenez compte des éventuelles périodes d’attente (périodes pendant lesquelles la couverture souscrite ne s’applique pas).

  • Attention si certaines chirurgies (considérées comme « de commodité » ou de nature esthétique) ou certains séjours en résidence de vacances ne sont pas couverts.

  • De nombreuses polices ne couvrent pas les soins nécessaires après un accident causé par une consommation excessive d’alcool ou une pratique sportive jugée dangereuse, par exemple.

Utiliser un service de comparaison de politiques

  • Les sites Web de comparaison en ligne peuvent vous faire gagner du temps dans le choix du contrat le plus avantageux qui répond le mieux à vos besoins.

  • En France, il s’agit notamment d’Assurland, Insurly, Lecomparateurassurance, LeLynx, Lesfurets, Reassurezmoi et Selectra.

Les sites Web de comparaison peuvent vous aider à économiser beaucoup sur les politiques. Le crédit: LeLynx.fr / capture d’écran

Cependant, sachez que de nombreux sites de comparaison ne proposent pas de taux préférentiels de la même manière que le font les courtiers en crédit, surtout si ces derniers proposent généralement des taux pré-négociés.

Les sites de comparaison collectent généralement des informations uniquement auprès de fournisseurs de politiques potentiels. Le contrat est alors généralement proposé au même prix que si l’assuré avait contracté directement auprès de la compagnie d’assurance.

Comparez et contrastez régulièrement pour obtenir le meilleur prix

Cependant, l’utilisation d’un site de comparaison de prix peut parfois réduire le montant de votre prime jusqu’à 40 %, et il est souvent plus probable que les nouveaux clients reçoivent les meilleures offres, explique Mme Fortesa de LeLynx.

Il a déclaré: «Les assureurs offrent des rabais aux clients fidèles de longue date ou à ceux qui souscrivent des polices incroyables (habitation, voiture, santé, etc.).

« Certaines compagnies d’assurances sont plus compétitives sur certains types de contrats et moins sur d’autres, et leur stratégie commerciale change chaque année… Les nouveaux entrants bénéficient toujours des meilleures conditions. C’est pourquoi c’est toujours une bonne idée de vérifier régulièrement la concurrence. »

Il recommande aux assurés de réévaluer leurs polices et leurs primes pendant un maximum de trois à quatre ans, pour vérifier s’ils bénéficient toujours du meilleur taux.

Les assurés peuvent modifier leur contrat actuel s’ils trouvent une meilleure offre. Aussi bien que, à partir du 1er juillet 2023, les gens pourront résilier presque n’importe quel contrat d’assurance à tout moment – tant qu’un an s’est écoulé depuis le début de la police.

Article associé

De quelle assurance maladie ai-je besoin pour un visa de visiteur français de longue durée ?

La complémentaire santé en France : qu’est-ce que c’est et comment ça marche

Assurance en France : Les contrats peuvent être résiliés immédiatement à tout moment

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.