Takana Zion, l’enfant du pays, est l’artiste Reggae le plus connu de Guinée

Takana Zion est l’artiste Reggae le plus connu de Guinée. J’ai pu le rencontrer à Conakry au Restaurant de Poupina pour échanger avec lui sur sa musique et sur son nouvel album qui est sorti le 27 mai 2016. Retour sur cette rencontre qui est l’une de mes plus belles de 2016.

source : Takana Zion Facebook fan page
source : Takana Zion Facebook fan page

Takana Zion

Takana Zion de son vrai nom Mohamed Mouctar Soumah est un chanteur et producteur Guinéen qui s’illustre dans le reggae roots, le ragga et la dancehall. Il chante en anglais, français, en langues soussou, poular et en malinké.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Takana Zion s’est très tôt sentis concerné par les inégalités qui rongent son pays, la Guinée, et le monde entier. Il prendra vite conscience du pouvoir des mots et de la musique comme «une arme puissante». C’est ainsi qu’il se fera d’abord connaître dans le milieu du Rap et de la Dancehall guinéens où il se fera très vitre connaître et respecter. Attiré par le reggae, il décidera de s’exprimer à travers ce genre musicale qui associé à la culture rastafari, lui permettent de ressentir le poids de toutes ses convictions sociales, culturelles et spirituelles.

Il a été très influencé dans sa démarche artistique et culturelle par de grands artistes tels que Peter Tosh qu’il qualifie d’homme sincère qui ne masquait pas ses sentiments. Un homme qui lui a fait comprendre que la vérité n’est pas un pêché mais elle peut devenir une offense lorsqu’elle n’est pas acceptée par le destinataire de cette vérité. C’est par ailleurs un homme qui a fait beaucoup de sacrifice pour son combat pour la cause des noirs et ceci sans protéger sa vie. Peter Tosh est pour Takana Zion, un homme juste, sincère avec lui même et fidèle à ces principes : un homme de conviction.

Ce n’est donc pas étonnant que cette influence se retrouve dans les œuvres musicales de Takana Zion et jusque dans son nom d’artiste car en langues soussou, Takana signifie littéralement «Détruis la ville». Un nom d’artiste lourd de sens qui illustre bien son combat pour la libération des africains dans le sens où ces derniers doivent se libérer de leur histoire, sans culpabiliser l’autre, en vue de se donner la main et surtout d’aller de l’avant

Son parcours est riche de rencontre avec des artistes, des managers, des producteurs, des musiciens, des personnalités, des inconnues… avec lesquels il a partagé et partage encore un bout de chemin. On pourrait citer Brother Sam, doyen rasta Ghanéen, Tiken Jah Fakoly l’ivoirien qui l’encouragea à multiplier ses expériences sur scène, Beta Simon et Manjul pour ne citer que ceux là.

Il a à son actif une discographie les albums suivants Good Life (2006), Zion Prophet (2007), Rappel à l’Ordre (2009) qui a été sacré Meilleur album reggae de Guinée, Rasta Government (2011) et Kakilambe (2012).
Au titre des singles l’on citera Depuis Assiingé et Sweet Words en 2006 et Jeune Fille en 2009.

Pour plus de détails, jetez un coup d’œil à sa biographie, en cliquant ICI

Good Life – son dernier album est sorti  le 27 mai 2016

En juin dernier, Takana Zion a célébré son 30ème anniversaire et il en a profité pour nous offrir un nouvel album dénommé Good Life sorti le 27 mai 2016. Cet album est un album de maturité, de sagesse, d’humilité, de plaisir et de reconnaissance.

L’échange que nous avons eu était très riche, naturel, simple, franc et authentique. J’ai pu comprendre que Takana Zion est de cette catégorie d’artistes complètement en phase avec leur musique. En gros, Takana Zion l’artiste et Takana Zion l’homme sont un et indivisible. Les paroles des chansons de Takana Zion sont le simple reflet de son état d’esprit et de sa façon de penser, d’être et de se comporter. Il a extrêmement confiance en l’être humain et chaque chanson qu’il produit est un message à l’humanité.

Son nouvel album, Good Life, au delà d’être un remerciement à toutes les personnes qui l’ont accompagné et qui continue de l’accompagner dans son parcours musical avec notamment la patrie de France qui est le pays qui lui a permis de lancer sa carrière, est une ode à l’amour, à la réconciliation et au partage. Des valeurs de Takana Zion vit et transmet au quotidien dans sa vie et ses chansons.

source : Takana Zion Facebook fan page
source : Takana Zion Facebook fan page

Aves plus de 1000 chansons à son actif et un flow époustouflant, j’ai été très épatée par sa capacité à entonner de nombreuses chansons, certaines datant de ses débuts. C’était un moment magique et je peux le dire, cela a été ma plus belle rencontre du mois d’avril 2016. Il m’a transmis de nombreux conseils mais celui que je retiens est ce dernier : «Dans la vie, il y a certaines batailles qui se gagnent sans jamais avoir été menées».

C’est sur ces paroles bienveillantes que je vous invite à vous procurer le dernier album de Takana Zion intitulé Good Life, un pure délice. 

Aussi je vous invite à voter pour Takana Zion qui a été nominé au Reward the best of afromusic worldwide en cliquant ici 

 

3 comments on “Takana Zion, l’enfant du pays, est l’artiste Reggae le plus connu de Guinée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s