Humanik – un regard sur notre humanité

Riche d’un métissage ivoiro-caribéen, d’expériences humaines diverses et variées, Humanik est ce que l’on pourrait appeler un « moralisateur », un « revendicateur » quelqu’un qui utilise la musique pour exprimer son moi profond, pointer du doigt les maux de la société, les dénoncer et proposer des alternatives pour les changer. Il est de ces personnes qui ont une vision du monde basée sur l’humanité en générale, sur le genre humain, sur l’Homme avec un grand « H », sur l’Homme dans toute sa dimension avec ses instincts positifs et négatifs.

Humanik ce n’est autre qu’une « identité remarquable » comme il lui plait à dire. Une « identité » pour rappeler qu’il n’est autre qu’un être humain singulier mais qui respecte la différence tant qu’elle ne compromet pas l’équilibre du tout et « remarquable » car chacun doit s’illustrer, puiser dans ses ressources pour exalter le meilleur de lui-même en ce sens, l’autorité, l’état, les institutions qui se veulent bienveillantes devraient aménager un cadre propice à cela. En résumé, il s’agit pour lui d’exprimer son moi profond dans ce qu’il y a de plus beau et de plus laid. « ma musique masturbe ce qu’il y a de beau en moi (en l’homme au sens large) et vomit ce qu’il y a de laid » en mettant l’Humanité dans son sens le plus large sur le même pieds d’égalité. C’est donc pourquoi, il accorde une importante symbolique à la « tête de mort » qui exprime pour lui l’égalité, la dignité, l’humilité des humains qui se retrouvent finalement au même stade. Vous pouvez donc bien comprendre le bien-fondé de son blaz !

Tantôt simple et réfléchi, tantôt vif et saillant, Humanik indique faire de la musique en étant dans une démarche constructive. Il a ce besoin et cette volonté d’être avant tout dans le projet et d’inspirer le monde qui l’entoure en vue de faire du bien à SON humanité. La Côte d’Ivoire est son terrain privilégié car c’est la crise post-électorale de 2011 qui a été l’élément déclencheur de son envie d’inspirer les gens de son entourage à se dépasser et à se comprendre. C’est en ce sens qu’il précise : « Je ne me sens pas exceptionnel, mais j’ai un droit à la parole et je veux vivre cette superbe aventure humaine et de partage ».

11180446_873085272764020_898675972_o-2

Un genre musical unique

Si vous écoutez les play list de Humanik, vous verrez très vite qu’il a un style bien à lui. Il s’amuse ! Ce n’est pas la voix toujours monocorde avec les mêmes intonations. En effet, on monte dans les aigus, on redescend dans les graves et on change et on revient… c’est un mini ballet qui peut déplaire mais qui est sa signature. On voit très bien qu’il ne cherche pas à suivre une ligne ou à entrer dans un moule. Il ne cherche pas à imiter quelqu’un ou à atteindre une cible. Il fait de la musique et il s’exprime dans toute la profondeur de son âme. Il se laisse inspirer par ces personnes qui ont elles mêmes inspirées les autres en se laissant transcendées et en laissant une empreinte dans le cœur, l’âme, l’esprit de leur contemporains que ce soit de façon positive ou négative. Ces personnes influentes qui par leurs charismes, leurs auras transforment leur entourage.

Sa musique c’est aussi un ensemble de mots qui peuvent être « trash » car il dépeint la société souvent avec violence pour illustrer cette même violence qui y règne. Il y a ces blessures post coloniale, ces rapports ambigües de géopolitiques, d’économie et de politique… cette souffrance de la jeunesse africaine qui se laisse bercer par le Mass Media et manipuler à tort et à travers par des émissions de divertissements toutes aussi légères les unes que les autres… ceux sont beaucoup de choses, beaucoup de sujets à commenter, à approfondir et à faire évoluer.

Je vous invite donc à découvrir sa mixtape sur le net (mettre le lien) et de découvrir son univers. Aussi si vous souhaité comprendre un peu plus l’origine de Humanik, écoutez « Genèse du malaise », cliquez: ici

11195295_873080656097815_715802559_n-2
François Bienaimé – photographie

 

 

Découvrez les mixtapes :

I am là by Humanik

Héros de ma vie by Humanik

Babi by 3431

Mes coups de coeur : La Genèse du Malaise, Babi Hier, Babikaze, J’nique tout, Esclave en Inde, Ramène le plutonium !

 

Collectif 3431 – BABI

Humanik est un élément actif du Collectif 3431 qui a pour vocation de « magnifier l’art urbain ivoirien » et de le mettre en valeur dans son état le plus pur et le plus brut. En effet, les membres du collectifs sont eux mêmes des ivoiriens qui ont un goût pour l’art urbain. En effet, certains sont à leurs heures perdues rappeurs, beatmakers, créatifs, architectes, compositeurs, etc.. Ils souhaitent pouvoir, à travers le collectif 3431, produire des artistes et mettre en lumière les talents ivoiriens dans un domaine qui est peu voire pas du tout structuré. Ce collectif se voudra donc être la vitrine de l’art urbain et il nous permettra d’entrer dans la profondeur du milieu urbain ivoirien dans ce qu’il a de plus artistique. C’est un projet à encourager ! Un projet qui brise les frontières entre les classes sociales d’autant plus que l’Industrie de la musique en Côte d’Ivoire est un milieu que l’on pourrait qualifié de népotique où n’entre pas qui veut ! Bien que ne connaissant pas ce domaine dans toute sa profondeur, je m’accorde avec Humanik sur le point suivants : « l’industrie de la musique ivoirienne n’est plus à la recherche de talents générant du profit sans intérêt ». Nous sommes face à une industrie qui est censée produire des talents mais il y a un véritable problème de rationalisation des projets et d’industrialisation du domaine. Cette forte réalité nuit aux jeunes talents et c’est pour cela qu’il faut encourager le Collectif 3431 ! Cette belle initiative doit voir le jour même si cela se fait à petits pas. Donc si vous êtes un MECENE fan de l’art urbain, n’hésitez pas à contacter le Collectif 3431 en cliquant ici ou par mail : 3431babi@gmail.com

11201217_873094149429799_643972820_o 11186286_873094242763123_1475351391_n

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s