Neymar mène le PSG à sa grande victoire d’ouverture en championnat de France

PARIS (AP) – Un Neymar injouable a marqué un but et trois passes décisives pour mener le Paris Saint-Germain en titre à une victoire 5-0 à Clermont en championnat de France samedi.

Lionel Messi a également apporté une grande contribution avec deux buts et une passe décisive.

Neymar a bouleversé Clermont avec son mouvement et ses compétences. À la septième minute, il a bondi sur un centre bas d’Achraf Hakimi pour dévier un tir à la mi-temps d’Alidu Seidu.

Deux minutes plus tard, Pablo Sarabia renvoyait le ballon à Messi, qui le lançait à Neymar. L’attaquant brésilien contrôle le ballon avant de le pousser dans le coin inférieur.

Le PSG a profité d’une contre-attaque à la 26e minute lorsque Neymar a trouvé Achraf Hakimi, qui a tiré au coin des poteaux.

Neymar a marqué le troisième but d’un coup franc précis pour Marquinhos, parti de la tête à la 39e.

En fin de première mi-temps, Neymar a nourri Messi, dont le tir a été arrêté par le gardien Mory Diaw.

Le PSG a légèrement ralenti en seconde période face à une équipe clermontoise qui a évité de justesse la relégation la saison dernière.

Messi a tout de même marqué 4-0 à la 80e. Il a disputé un une-deux avec Neymar avant de marquer d’une frappe basse.

La superstar argentine a scellé la victoire à la 86e minute en frappant un ballon au-dessus des lignes de Leandro Paredes pour marquer d’un coup de bicyclette.

« Ce qui m’a plu, c’est la volonté de l’équipe de récupérer le ballon très rapidement, de jouer avec beaucoup d’intensité », a déclaré l’entraîneur du PSG Christophe Galtier. « Leo réagit très rapidement en cas de perte de possession, et Ney a également fait des efforts dans son positionnement défensif pour aider l’équipe à rester très compacte et à récupérer le ballon. »

À la poursuite du onzième titre record, le PSG a manqué Kylian Mbappe, qui a un problème à l’aine, et Renato Sanches, qui a été signé jeudi et n’était pas apte pour le match.

Le PSG a exclu certains joueurs de haut niveau qui souhaiteraient quitter l’effectif du jour : Mauro Icardi, Julian Draxler, Ander Herrera, Idrissa Gueye, Rafinha, Thilo Kehrer et Layvin Kurzawa.

Pendant ce temps, Krepin Diatta et Sofiane Diop ont marqué pour un Monaco affaibli qui s’est imposé 2-1 à Strasbourg.

Dans un affrontement entre prétendants à la place européenne, Diatta ouvre le score d’une volée puissante de l’entrée de la surface à la 43e. L’ailier sénégalais aurait pu marquer un autre but après 48 minutes de jeu, mais le gardien strasbourgeois Matz Sels a sauvé la mise.

Diop, l’international français des moins de 21 ans, a doublé la mise en convertissant un rebond à la 53e après que Sels ait dévié un centre dévié de Gelson Martins avec sa paume.

L’attaquant strasbourgeois Habib Diallo décoche une tête sur un centre de Thomas Delaine.

Monaco et Strasbourg ont terminé respectivement troisième et sixième la saison dernière.

Sels a limité les dégâts en repoussant Martins à la 35e, en déviant un tir rapproché de Jean Lucas vers le poteau à la 61e et en sauvant une tête vers le bas du remplaçant Maghnes Akliouche à la 85e.

Le gardien monégasque Alexander Nubel a conservé la victoire dans le temps additionnel en stoppant un tir à bout portant d’Adrien Thomasson.

« Nous avons eu l’occasion de mener 3-0 et 4-0 », a déclaré l’entraîneur monégasque Philippe Clément. « C’est une question d’expérience. Avec les jeunes c’est normal, il faut qu’ils tirent les leçons, qu’ils acquièrent de l’expérience dans ces situations ».

Monaco a manqué les suspendus Kevin Volland et Aleksandr Golovin, les blessés Takumi Minamino, Benoit Badiashile et Myron Boadu et un Caio Henrique malade.

___

Plus de football AP : https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.