L’avenir de la technologie.. le monde double son investissement à 675 milliards de dollars

Les investissements dans les nouvelles entreprises technologiques du monde ont doublé pour atteindre 675 milliards de dollars l’an dernier, donc investir dans la technologie est l’avenir.

Les startups technologiques ont levé 675 milliards de dollars dans le monde d’ici 2021, un chiffre qui doublera en un an, selon les chiffres de London & Partners publiés par Dealroom.

Et au premier rang mondial se trouve la ville américaine de San Francisco, où les entreprises de nouvelles technologies ont levé environ 100,9 milliards de dollars.

Et selon une étude publiée jeudi par la British Capital Promotion Authority, Londres a confirmé sa position de leader en Europe, en matière d’investissement dans la technologie.

Les entreprises technologiques émergentes, dans la seule capitale britannique, ont levé un record de 25,5 milliards de dollars, plaçant Londres au premier rang en Europe, malgré la pandémie et le Brexit, tandis que les entreprises d’Europe continentale ont levé 115 milliards de dollars, selon l’Agence France-Presse.

Londres se classe au quatrième rang mondial, devant Berlin sur le continent européen, où les startups technologiques ont levé environ 11,1 milliards de dollars, et c’est la seule autre ville européenne à figurer dans le top dix.

En termes de pays, les entreprises technologiques du Royaume-Uni ont levé environ 39,8 milliards de dollars l’année dernière, devant l’Allemagne, dont les entreprises ont levé environ 19,9 milliards de dollars, et la France, dont les entreprises ont levé 12,9 milliards de dollars.

« Londres est désormais la capitale technologique mondiale à tous points de vue, où les entrepreneurs peuvent démarrer leurs activités, mais aussi les développer à l’échelle mondiale », a déclaré Laura Citron, directrice générale de London & Partners, qui s’attend à une nouvelle croissance en 2022.

La communauté tech britannique s’est distinguée l’année dernière par une augmentation significative des financements, qui ont dépassé les 100 millions de dollars, et de nouvelles start-up avec plus d’un milliard de dollars de capital, par rapport aux années précédentes, puisqu’elles sont aujourd’hui au nombre de 75, soit une vingtaine de plus qu’en 2020.

Les start-up financières arrivent en tête, représentant près de la moitié des fonds levés dans la capitale britannique.

Parmi les opérations les plus importantes, Revolut Bank, via Internet, a levé 800 millions de dollars, et son rival Monzo Bank, 600 millions de dollars.

Le site britannique de technologie financière Checkout.com, spécialisé dans les services de paiement, a annoncé mercredi qu’il collectait 1 milliard de dollars de dons, atteignant 40 milliards de dollars l’an dernier.

Le site est désormais classé numéro un dans le domaine des technologies financières au Royaume-Uni, selon des articles de presse.

Selon des recherches, la valeur totale des entreprises « technologiques » de Londres qui existent depuis 2000 a dépassé 500 milliards de dollars l’année dernière.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.