La newsletter de la plateforme de newsletter de Facebook est désormais en ligne – TechCrunch

La nouveauté intéressante sur Facebook est que Mark Zuckerberg publie des informations sur les produits dans l’espace audio en direct. Alors aujourd’hui, Zuckerberg s’est adressé au concurrent Clubhouse de sa marque pour annoncer Suivant nouveauté : Bulletin, plateforme de newsletter.

La newsletter est créée sur une plateforme distincte de Facebook — en plus site Internet, la FAQ indique qu’il s’agit de « permettre aux créateurs de contenu de développer leur audience d’une manière qui ne dépende pas exclusivement de la plate-forme Facebook ». Vous n’avez pas besoin d’un compte Facebook pour vous abonner aux newsletters, mais Newsletter s’appuie sur l’infrastructure de Facebook, y compris l’utilisation de Facebook Pay pour acheter des abonnements premium et rejoindre des groupes réservés aux abonnés et des salles audio en direct.

Des concurrents comme Substack adoptent une approche «sans intervention» de la modération de contenu, permettant à quiconque de créer une newsletter. Mais chaque auteur actuellement sur la newsletter Facebook est sélectionné pour contribuer. Pourtant, Substack a fait l’objet d’un examen minutieux pour subventionner la rhétorique anti-trans à travers la polémique Programme Pro Substack, qui assigne des auteurs spécifiques à écrire sur la sous-pile. Ainsi, Newsletter ne sera pas à l’abri des problèmes qui affligent Substack malgré son modèle hautement organisé.

La liste initiale des auteurs du Bulletin comprenait Malcom Gladwell, Mitch Albom, Erin Andrews et Tan France – la FAQ note également que le programme bêta est basé aux États-Unis, avec seulement deux écrivains internationaux à l’heure actuelle (« Nous travaillerons pour inclure plus d’écrivains internationaux de créateurs de contenu après le lancement de notre programme bêta », a déclaré le Bulletin.) Facebook est payer l’auteur à l’avance pour leur contribution, et jusqu’à présent, ne prévoient pas de partager leurs bénéfices. Si les auteurs choisissent de quitter la plateforme, ils auront la possibilité d’emporter avec eux leurs listes d’abonnés.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.