La France va lancer une campagne de vaccination contre la variole du singe pour les groupes vulnérables

PARIS

Le ministre français de la Santé a annoncé vendredi une campagne de vaccination préventive pour les groupes les plus vulnérables afin de prévenir le déclenchement d’une épidémie de monkeypox après que les autorités de santé publique ont confirmé 721 cas.

François Braun a déclaré que la campagne commencerait la semaine prochaine pour les groupes à risque, notamment les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et ceux qui ont plusieurs partenaires.

« Nous allons le mettre en place nous-mêmes afin qu’il soit disponible, pour ceux qui le souhaitent, à partir du début de la semaine prochaine », a-t-il écrit sur Twitter.

Auparavant, le vaccin n’était administré qu’aux personnes infectées et aux cas contacts, y compris les agents de santé.

Cette annonce a été recommandée par la décision de la Haute Autorité de santé (HAS) d’étendre la vaccination aux groupes vulnérables « pour limiter le risque de contamination pour les personnes à risque d’exposition », alors que les cas augmentent et que « la maladie progresse bien ».

« Des vaccinations préventives seront proposées aux groupes les plus exposés au virus : les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et les personnes transgenres multipartenaires, les personnes prostituées, les professionnels qui travaillent dans les lieux de consommation sexuelle », a-t-il précisé.

Le site Web de l’Agence Anadolu ne contient qu’une partie des informations proposées aux abonnés sur le système de diffusion d’informations AA (HAS), et se présente sous forme de résumé. Veuillez nous contacter pour les options d’abonnement.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.