20 étudiants se rendent à Paris en janvier 2023 alors que NUS Overseas College s’étend en France

SINGAPOUR – Une vingtaine d’étudiants de l’Université nationale de Singapour (NUS) se rendront à Paris en janvier de l’année prochaine lorsque le programme NUS Overseas Colleges s’étendra à la France.

Les boursiers seront liés pendant six mois pour commencer dans la capitale française dans les secteurs de la technologie numérique, de l’alimentation et de la vente au détail, a déclaré le président de la NUS, Tan Eng Chye.

Il a déclaré : « C’est un secteur passionnant que Paris est en tête.

« Je suis optimiste que ce programme deviendra un canal très important facilitant le flux d’innovation et de talents, d’idées et d’opportunités entrepreneuriales ainsi que l’accès à de plus grands marchés, à des investisseurs et à des opportunités de financement pour Singapour et la France. »

Le professeur Tan s’est exprimé mardi soir (5 juillet) devant une vingtaine de personnes lors d’un événement à la résidence de l’ambassadeur de France à Singapour Marc Abensour, près du Jardin botanique.

Cet événement devait conférer au professeur Tan le titre de Chevalier de l’Ordre français de la Légion d’honneur, ou Chevalier de la Légion d’Honneur.

M. Abensour, qui a remis le titre au professeur Tan, a déclaré que la Légion d’honneur était la plus haute distinction française.

Dans son discours, il a souligné certains des liens économiques et éducatifs entre les deux pays, notamment les échanges d’étudiants et les programmes de double diplôme entre les universités singapouriennes et françaises.

Il a ajouté que NUS, sous la direction du professeur Tan, était un acteur clé de cette collaboration.

M. Abensour a déclaré: « Nous attendons également avec impatience la création du NUS Overseas College – NOC en abrégé – en France à partir de 2023, afin que les étudiants de premier cycle du NUS puissent effectuer des stages dans des start-up françaises incubées par des établissements d’enseignement supérieur français. « 

Il a ajouté que plusieurs institutions françaises, telles que l’Institut des politiques publiques, l’Université Paris Saclay et l’Université de recherche PSL, étaient intéressées à accueillir des étudiants de la NUS.

Fondé en 2002, le programme NOC a mis en relation des étudiants avec des start-ups dans des pôles d’entrepreneuriat tels que la Silicon Valley, Toronto et Stockholm.

M. Abensour a déclaré que le professeur Tan avait également récemment réaffirmé ses liens avec deux institutions basées à Paris en France – l’École d’affaires publiques de Science Po et l’Université Paris-Cité.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.