La France «doit payer une compensation au Royaume-Uni» pour le désordre des voyages à Douvres | Politique | Nouvelles

Les vacanciers et les camionneurs ont fait face à des heures d’attente à l’approche des ports de Douvres et de Folkestone le week-end dernier. Le gouvernement local a déclaré un incident majeur en raison du volume de trafic. La perturbation a commencé le vendredi 22 juillet et un porte-parole du port de Douvres a déclaré: «Nous sommes profondément frustrés que les ressources à la frontière française hier soir et tôt ce matin aient été largement insuffisantes pour répondre à la demande que nous avions prédite et le regrettons même. Suite. des conséquences qui seront maintenant ressenties par beaucoup.

Des responsables français ont déclaré que certains travailleurs étaient en retard au travail en raison de problèmes techniques dans le tunnel sous la Manche, mais son exploitation était une responsabilité partagée entre les autorités britanniques et françaises.

LIRE LA SUITE : GB News : « Mauvais ! » Macron « n’a pas réussi » à garder la frontière de Douvres

La ministre des Affaires étrangères et candidate principale des conservateurs, Liz Truss, a blâmé les autorités françaises lors d’un événement de campagne à Sevenoaks le samedi 23 juillet.

Il a déclaré : « C’est une situation causée par un manque de ressources à la frontière.

« Et c’est ce à quoi les autorités françaises doivent faire face et c’est ce que je suis très clair avec elles. »

Le rival à la direction de Rishi Sunak et ancien chancelier Rishi Sunak a déclaré que la France devait « cesser de blâmer le Brexit et commencer à obtenir le personnel dont elle a besoin pour répondre à la demande ».

Dans un sondage qui s’est déroulé de 10 heures le dimanche 24 juillet à 17 heures le jeudi 28 juillet, Express.co.uk a demandé aux lecteurs : « Le Royaume-Uni devrait-il payer la France pour régler le désordre des voyages à Douvres ? »

Au total, 5 619 personnes ont voté avec une majorité, 95 % (5 311 personnes) ont répondu « non », la Grande-Bretagne n’aurait pas dû payer la France pour résoudre le désordre des voyages.

Cinq pour cent (286 personnes) ont dit « oui » que la Grande-Bretagne devrait payer la France, tandis que seulement 22 personnes ont dit qu’elles ne savaient pas.

Dans un sondage séparé qui s’est déroulé du lundi 25 juillet à 16 heures au jeudi 28 juillet à 17 heures, Express.co.uk a demandé aux lecteurs: « La France est-elle responsable du chaos des voyages à Douvres et à Folkestone? »

Au total, 1 833 personnes ont répondu avec la majorité, 92% (1 689 personnes), répondant « oui », la France était responsable des troubles à Douvres et Folkestone.

Sept pour cent supplémentaires (137 personnes) ont déclaré que le « non » de la France n’était pas à blâmer, tandis que sept personnes seulement ont déclaré ne pas savoir.

Dans les deux articles, des milliers de lecteurs partagent leurs réflexions dans les commentaires lors d’une discussion animée.

De nombreux lecteurs ont commenté que la France était à blâmer pour la perturbation avec le nom d’utilisateur Warwick Shire écrivant: « Absolument et complètement oui! »

De même, le nom d’utilisateur EURJoking indique : « La France doit payer la compensation britannique. »

Cependant, certains disent que le Brexit est coupable de retards en raison du temps supplémentaire passé à effectuer les contrôles aux frontières.

Le nom d’utilisateur harrymc a déclaré : « Si le Brexit n’avait pas eu lieu, la France ferait-elle cela ?

« Ils montrent juste que nous n’avons pas vraiment repris le contrôle, étant donné que nous dépendons des agents frontaliers français. »

Et le nom d’utilisateur jamtartsarekeich dit : « Une seule chose est responsable du chaos à Douvres – le Brexit. »

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.