La France annoncera demain la liste des sanctions possibles contre le Royaume-Uni

La France a annoncé aujourd’hui, mercredi, qu’elle annoncerait demain, jeudi, une liste d’éventuelles sanctions contre la Grande-Bretagne.

Il a ajouté que certaines des sanctions contre le Royaume-Uni entreraient en vigueur le 1er novembre.

EtLa France a mis en garde la semaine dernièreLa possibilité d’imposer des sanctions au Royaume-Uni en fin de semaine pour ne pas avoir honoré l’accord de sortie du Royaume-Uni avec l’Union européenne « Brexit ».

Le Premier ministre français Jean Castix a déclaré que la Grande-Bretagne ne respectait pas ses engagements envers le Brexit et ne serait pas tolérée.

Il a ajouté, dans une déclaration antérieure, que son pays envisageait de reconsidérer les relations avec la Grande-Bretagne, avertissant que la coopération bilatérale entre les deux pays était en danger.

Il a expliqué qu’il avait demandé à la Commission européenne d' »agir davantage » et d’adopter une position « plus ferme » vis-à-vis de la Grande-Bretagne concernant le conflit de pêche entre Paris et Londres.

« Si cela ne suffit pas, nous ferons pression (…) pour que le Royaume-Uni honore sa promesse, et nous reconsidérerons tous les termes inclus dans les accords conclus sous les auspices de l’Union européenne, mais aussi la coopération bilatérale entre nous et le ROYAUME-UNI. »

Les commentaires de Castix sont intervenus après une interview avec le ministre français des Affaires européennes Clément Bonn, sur Radio 1 Europe ce mois-ci, dans laquelle il a déclaré que les pays européens annonceraient, dans quelques jours, des mesures pour faire pression sur Londres pour qu’elle se conforme à l’accord sur le Brexit conclu avec le bloc, alors que La Grande-Bretagne a quitté l’Union européenne.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.