Erdogan s’entretient avec les dirigeants ukrainien et russe

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il s’entretiendrait bientôt avec ses homologues ukrainiens Volodymyr Zelensky et Vladimir Poutine de Russie.

Cela est venu dans une déclaration aux journalistes, par avion, lors de son retour en Turquie, suite à sa participation au sommet d’urgence des dirigeants de l' »OTAN » Organisation du traité de l’Atlantique Nord.

« J’aurai une conversation aujourd’hui avec Zelensky, et j’aurai peut-être une autre conversation avec Poutine à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine », a-t-il déclaré.

Concernant la sécurité alimentaire, Erdoan a déclaré : « Nous prenons toutes les mesures nécessaires concernant la sécurité alimentaire, et si Dieu le veut, nous n’exposerons pas nos citoyens à des difficultés pendant le mois sacré du Ramadan ».

Il a souligné que « de nombreuses entreprises américaines et internationales quittent la Russie, et nos portes sont ouvertes à tous ceux qui viennent dans notre pays ».

Erdogan a souligné que « l’OTAN n’est pas en état de mort cérébrale, comme (le président américain Emmanuel) Macron l’a déjà dit, et je pense que c’est une déclaration ratée, et il considère (Macron) l’un des chefs d’alliance les plus actifs aujourd’hui ».

Il a ajouté que Macron avait fait de grands efforts et avait tenu des réunions et des discussions très actives avec l’Ukraine, la Russie et d’autres pays concernant la crise ukrainienne.

Et il a indiqué qu’il avait eu des entretiens avec Macron et le Premier ministre italien Mario Draghi, à Bruxelles, concernant le développement du système de missile STAMP-T, et que d’autres avaient également eu des entretiens entre eux sur la même question.

Il a souligné que la Turquie et la France ont pris des mesures pour revoir les relations bilatérales et continuer à activer la plate-forme tripartite entre la Turquie, la France et l’Italie.

Il est à noter que le 8 janvier 2018, les ministères de la Défense de la Turquie, de la France et de l’Italie ont signé un accord de « déclaration d’intention » pour renforcer la coopération dans la fabrication de systèmes de missiles de défense entre les trois pays.

Aux termes de cet accord, la société franco-italienne « Eurosam » et la société turque spécialisée dans la recherche d’organismes basés sur le système européen de défense aérienne « SAMP/T » commenceront à déterminer les besoins communs des trois pays.

L’accord vise également à coopérer dans les domaines des systèmes électroniques militaires, des logiciels et des équipements de communication, et à renforcer la coopération dans les domaines des systèmes de défense aérienne, des missiles et de la technologie.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.