50 infections à E. coli en France liées à la pizza Nestlé ; 2 décès sous enquête

Les autorités sanitaires françaises ont confirmé 50 cas d’E. coli liés à un type de pizza surgelée Nestlé.

Parmi ces infections, 48 ​​ont été causées par E. coli O26 et deux par E. coli O103, selon Santé publique France.

25 autres cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et d’infection à E. coli producteurs de toxines Shiga (STEC) font toujours l’objet d’une enquête. Le SHU est un type d’insuffisance rénale associé à une infection à E. coli qui peut entraîner de graves problèmes de santé et la mort tout au long de la vie.

Les pizzas Fraîch’Up de Buitoni vendues depuis juin 2021 ont été rappelées et rappelées mi-mars après que Nestlé ait été averti de la présence potentielle d’E. coli O26 dans la pâte utilisée pour la fabriquer.

Sur les 50 patients, 48 ​​étaient des enfants et deux étaient des adultes. Ils sont tombés malades entre le 18 janvier et le 14 mars. Les deux adultes avaient plus de 90 ans, l’un d’eux étant atteint du SHU.

Les enfants malades étaient âgés de 1 à 17 ans avec un âge médian de 7 ans. Vingt filles et 28 garçons. Deux jeunes enfants sont morts mais on ne sait pas s’ils ont mangé de la pizza et leur mort fait l’objet d’une enquête.

Onze patients résident dans les Hauts-de-France, huit en Nouvelle-Aquitaine, sept en Pays de la Loire, six en Bretagne et en Ile-de-France, trois en Auvergne-Rhône-Alpes, deux chacun en Bourgogne Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur et une en Centre Val-de-Loire.

Production arrêtée et nouvelle chute
Buitoni a suspendu la production et a déclaré qu’elle ne redémarrerait pas tant que la cause de la contamination n’aurait pas été identifiée afin que les mesures correctives nécessaires puissent être prises.

Les médias français ont rapporté que les autorités locales avaient bloqué la production de pizzas à l’usine de Caudry depuis début avril sur la base des conclusions de deux inspections. Les autorités ont également ouvert une enquête sur l’incident.

Santé publique France, la Direction générale de l’alimentation (DGAL), la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Direction générale de la santé poursuivent les travaux sur l’épidémiologie, la microbiologie et la traçabilité.

Il est conseillé aux consommateurs qui achètent la pizza surgelée Fraîch’Up de ne pas la manger et de la jeter. La date d’expiration s’étend du 1er juin 2022 au 31 mars 2023. La distribution couvre au moins 20 pays, principalement en Afrique, mais aussi la Slovénie, la Belgique et le Luxembourg.

(Pour vous inscrire à un abonnement gratuit à Food Safety News, Cliquez ici.)

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.