Enfant mort oublié dans un véhicule : « Personne n’avait entendu le moindre bruit sur le parking », explique le procureur

Un enfant de 14 mois a été retrouvé mort mercredi soir, sans mémoire, dans un véhicule, dans le parking d’une organisation à Bordes dans les Pyrénées-Atlantiques, a indiqué jeudi 21 juillet le bureau du juge de paix de Pau. examinatrice publique de Pau, Cécile Gensac s’est exprimée dans une déclaration publique.
Le papa du jeune, un représentant de l’organisation aéronautique Safran, aurait omis de déposer son enfant à la crèche dans la première partie de la journée précédant le départ au travail. « Les examens de départ suggèrent que le petit enfant est passé de suffocation et de manque d’hydratation », a déclaré l’enquêteur.

La maman, constatant le manque à gagner de son petit mercredi en fin de journée à la crèche d’Assat, commune périphérique de Pau et pas très loin du milieu de travail du papa, avait donné la prudence.

Les tentatives de relance des pompiers et d’une équipe du Samu, rapidement dépêchées sur les lieux, vers 17 heures, se sont avérées vaines. « Personne n’avait entendu le moindre vacarme, le véhicule partant étant large », a précisé l’enquêteur de Pau. Une enquête flagrante pour meurtre a été ouverte et partagée avec l’unité de recherche Pau-Lescar.

Les tuteurs de l’enfant, « sans casier judiciaire et tuteurs d’un jeune plus aguerri », ont été déplacés en état de choc vers le lieu de la clinique de Pau. « Aucune conférence ne pourrait être bouclée en l’état », montre Cécile Gensac.

Une autopsie est prévue vendredi pour décider de la raison précise du décès.

Une cellule d’aide psychologique a également été mise en place pour le personnel de la crèche Assat, qui emploie 26 personnes et accueille environ 80 enfants.

La fondation a été fermée jeudi et sera fermée à l’avenir vendredi, a indiqué le président de la ville, Jean-Christophe Rhaut. D’autres jeunes ont été détournés entre des projets civils dans la région environnante, « et des cellules psychiatriques y ont également été ouvertes pour les gardiens », constate le chef de la mairie d’Assat.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.