En écriture arabe, un artiste saoudien peint une fresque chez l’ambassadeur de France

Lors d’une soirée organisée à l’occasion du lancement de la « Saison culturelle française », qui coïncidait avec la clôture du « Saudi Design Festival », le peintre saoudien Faisal Al-Tayeb s’est fait remarquer en passant cinq heures à peindre une fresque chez des Français L’ambassadeur Ludovic Pouille à Riyad.

Dans une interview accordée à « Al Arabiya.net », Al-Tayeb a expliqué que son art « incarne l’amitié qui unit les deux pays », car les mots Arabie saoudite et France apparaissent en blanc de manière cohérente, tandis que le mot « amitié » vient au milieu et en couleur bleu, et le peintre prolonge la dernière lettre en signe d' »extension de la relation ». entre Paris et Riyad.

Pendant ce temps, l’ambassadeur de France, via son compte sur « Twitter », a remercié Al-Tayeb, qualifiant la fresque de magnifique. Dans ce contexte, Al-Tayeb a déclaré à Al-Arabiya.net : « L’ambassadeur de France a exprimé sa joie en dessinant une peinture murale artistique en lettres arabes dans un coin de sa maison, et il ne fait aucun doute que cela restera un bon souvenir pour lui. . »

Il a poursuivi: « Le grand défi est de terminer une grande surface en peu de temps pendant la cérémonie. Le travail a duré cinq heures d’affilée. »

L’artiste devant la fresque qu’il a peinte

Le peintre saoudien l’a considéré comme une « expérience merveilleuse et honorable » pour sa carrière artistique et pratique, notant que « l’art est un langage universel dans lequel chacun peut se parler et formuler ses sentiments. Ceci est considéré comme un point de convergence culturelle ».

Et il a ajouté : « La jeunesse saoudienne a toujours été en mesure d’atteindre efficacement les meilleurs classements dans tous les domaines, en particulier avec le soutien du gouvernement saoudien à la catégorie des jeunes dans le but de développer et de perfectionner leurs compétences ».

La relation d’Al-Tayeb avec diverses écoles d’art a commencé il y a cinq ans, et il en est encore au stade de la découverte de l’art dans tous ses domaines, selon ce qu’il a dit à Al-Arabiya.net, lorsqu’il a commencé par des écoles expressives, surréalistes et de design jusqu’à il est entré dans le domaine de la formation en calligraphie arabe il y a deux ans.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.