Diksha termine troisième en France, grâce à papa

La golfeuse indienne Diksha Dagar a produit un grésillement sept sous 64 au tour final pour signer à la troisième place, son meilleur résultat de la saison, au Lacoste Ladies Open de France ici.

Ce résultat l’a également amenée à la 45e place du classement Race to Costa del Sol pour LET.

Diksha a terminé troisième derrière Ines Laklalech et Meghan MacLaren, engagées dans un trou de play-off, remporté par Laklalech sur le par-4 18, au Golf Barrière.

Une Deeksha exaltée a remercié son père, le colonel Naren Dagar, pour son leadership en tant que cadet pendant le tournoi.  » Je suis très heureux de voir la direction que prend mon jeu. Malheureusement, le premier jour, j’ai eu six birdies mais (j’ai aussi eu) un certain nombre de bogeys, donc je pensais réduire les bogeymen », a-t-il déclaré.

 » Je ne connaissais pas très bien le parcours, mais ensuite j’en ai appris plus sur les clubs que j’aurais dû sélectionner. Mon père et moi avons fait un excellent travail d’équipe aujourd’hui et nous avons bien choisi les clubs ensemble et finalement mes coups roulés ont commencé à baisser.  » Commençant la journée à 4 sous et à la place T-12, Diksha a marqué trois birdies consécutifs sur les trois premiers trous. Il en a ajouté deux autres aux septième et neuvième places pour devenir 5-moins de 30 ans. La veille, il a joué le même tronçon en 6-moins de 29 ans.

Sur le neuf de retour, Diksha a ajouté des birdies sur 10, 13 et 14 pour passer 8 sous et pour un autre 18 a laissé tomber son seul bugbear de la journée et a terminé à 64.

Laklalech est entrée dans l’histoire en devenant la première femme marocaine, la première arabe et la première nord-africaine à remporter un titre du Ladies European Tour. Son mari, Ali, était son caddie.

La jeune Casablancaise de 24 ans a battu Meghan MacLaren d’un bogey cinq sur le premier trou des play-offs, le par-4 18, au Golf Barrière.

Laklalech a commencé la dernière journée avec une avance d’un coup, mais MacLaren avait pris la tête après cinq trous dans la ronde finale. Le Britannique détenait une avance de deux mi-temps avec quatre trous à jouer, mais Laklalech a réussi des birdies sur le long 16e, puis MacLaren a bogeyé le court 17e, ce qui signifiait que la paire était à égalité pour le 18e trou par-4. .

Après avoir pris le par réglementaire et fait match nul avec 14 sous le par 199, la paire est revenue au 18e tee pour un barrage. Cette fois, MacLaren a mis son entraînement dans le long rough sur la gauche du fairway et n’a pas pu sortir la balle du premier coup. Il a dû tirer un penalty et s’est retrouvé avec un six. Laklalech a atteint l’avant du green en deux coups et a gagné avec un cinq.

Laklalech est une grande fan de la star du tennis tunisien Ons Jabeur et espère que sa victoire inspirera plus de filles arabes à poursuivre leurs rêves de jouer sur le Tour.

Un coup plus loin, la Française Anais Meysonnier a terminé quatrième au classement général après un dernier tour de cinq sous le par 66 et l’ancienne championne suédoise Caroline Hedwall a terminé cinquième. La championne 2021 Céline Boutier de France a fait sixième.

(Cette histoire n’a pas été éditée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.