Deiveson Figueiredo accepte le titre de Kai Kara-France, le « sale Kiwi » après UFC sur ESPN 33

Il semble Deiveson Figueiredo veut renoncer à une quatrième rencontre avec Brandon Moreno en faveur d’un combat pour le titre avec Kai Kara-France ensuite.

Kara-France (24-9 MMA, 7-2 UFC) gagné une décision partagée contrariée par Askar Askarov (13-1-1 MMA, 3-1-1 UFC) samedi UFC sur ESPN 33 affrontement à la Nationwide Arena de Columbus, Ohio. Il a maintenant une séquence de trois victoires consécutives et a déclaré plus tard qu’il pensait qu’il méritait le prochain match de championnat dans la division des poids mouches.

« C’est la situation dans laquelle je voulais me retrouver pour sortir d’une séquence de trois victoires consécutives, deux finitions au premier tour et maintenant battre le n ° 2 mondial », a déclaré Kara-France à MMA Junkie à l’UFC sur ESPN 33. Conférence de presse d’après-combat. « C’est une conversation que moi, Mick (Maynard) et Dana (White) devons avoir. »

L’UFC viserait un quatrième match de championnat consécutif entre Figueiredo (21-2-1 MMA, 10-2-1 UFC) et Moreno (19-5-2 MMA, 7-2-2 UFC), mais après Kara -Victoria de France, il semblerait que l’actuel détenteur du titre veuille autre chose. Figueiredo est passé aux médias sociaux et a clairement indiqué qu’il voulait Kara-France plus tard (via Twitter):

Félicitations, sale kiwi @kaikarafrance, tu viens de signer ton ticket avec God of War. @theassassinbaby vous venez de vous asseoir sur le siège arrière. Vous êtes 0-2 contre @Pantojamma si vous pouvez le battre, je vous donnerai le prochain titre. 🇧🇷 Vs🇦🇺 faisons-le @danawhite

Il reste à voir si la demande du champion modifie les plans de l’UFC. Pour l’instant, cependant, Kara-France se réjouira de la gloire de mettre fin à la séquence de victoires d’Askarov dans un combat que très peu le choisissaient pour gagner.

« Tout le monde me comptait et m’appelait l’outsider », a déclaré Kara-France. « J’ai passé de nombreuses années dans le sport et maintenant vous commencez à voir cette confiance, et maintenant c’est mon tour. »

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.