ASF Allemagne : ASF à ses frontières met la France en état d’alerte maximale

« Pour protéger le territoire français, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation a annoncé un renforcement de la surveillance vétérinaire des oiseaux sauvages et appelle au strict respect des mesures de biosécurité pour les professionnels de la filière porcine, les collectivités territoriales et les voyageurs », lit-on dans le communiqué du ministre Marc Fesneau. Il a succédé il y a tout juste une semaine à son prédécesseur Julien Denormandie.

Aucun nouveau cas de PPA

ASF circule depuis une décennie en Europe de l’Est et est présent dans l’Est de l’Allemagne depuis septembre 2020, a indiqué le ministère de l’Agriculture. « Le cas confirmé le 25 mai à Forchheim, Bade-Wurtemberg, est la première preuve de sa présence à la frontière occidentale de l’Allemagne. Cette commune est située à 6 kilomètres de la frontière française de l’autre côté du Rhin.

Jusqu’à présent, aucun nouveau cas d’oiseaux sauvages n’a été trouvé dans la région. Les autorités allemandes ont intensifié la recherche de carcasses de sangliers et contrôlé les entreprises agricoles de la région.

Plan de prévention activé

« Le Service de l’Etat est pleinement déployé pour vérifier chaque alerte et accompagner les professionnels. Le plan de prévention ASF, fixé pour février 2022, a été immédiatement activé. Cela comprend le renforcement de la surveillance des oiseaux sauvages, le dénombrement complet de tous les propriétaires de porcs et de sangliers ainsi qu’une évaluation et un soutien plus poussés des mesures de biosécurité dans les élevages porcins.

Le ministère a également souligné que les réglementations en matière de traçabilité doivent être strictement appliquées.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.