Après avoir annoncé le mécanisme de paiement du gaz russe, la France et l’Allemagne ont refusé de payer en roubles



Hadel Helal


Diffusé le : jeudi 31 mars 2022 – 17:24 | Dernière mise à jour : jeudi 31 mars 2022 – 17:24

Le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a souligné que l’Allemagne et la France ne pouvaient accepter les demandes de la Russie de payer l’approvisionnement en gaz naturel en roubles russes, selon le site d’information « Russia Today » jeudi soir.

Il s’agissait d’un commentaire sur la décision du président russe concernant un mécanisme de paiement du gaz naturel aux pays hostiles, et le ministre français a déclaré, lors d’une conférence de presse à Berlin, avec le ministre de l’Économie et de la Protection du climat Robert Habeck : « Nous ne serons pas d’accord payer le prix du gaz dans une devise autre que celle spécifiée dans le contrat. Les contrats sont conclus, les contrats sont conclus en euros, donc vous devez payer en euros. »

Le ministre a ajouté : « Je veux vous rappeler les déclarations du groupe Al-Sib. Nous n’accepterons pas les demandes de paiement du gaz dans d’autres devises. Ce n’est pas prévu dans l’accord. L’accord est un accord et doit être strictement respecté. »

Il a souligné que Paris et Berlin travaillent ensemble pour préparer des plans en cas de rupture des approvisionnements en gaz russe, et a poursuivi : « Nous avons élaboré tous les scénarios et continuons à le faire avec l’Allemagne, et nous pourrions être confrontés à une situation où il n’y a plus de gaz russe, et c’est notre responsabilité d’y être prêts, et nous y travaillons ensemble.

Entre-temps, le ministre allemand de l’Économie, Robert Habeck, a indiqué qu’il n’avait pas vu la décision du président russe Vladimir Poutine sur le paiement de l’approvisionnement en gaz en roubles, mais il a indiqué que l’Allemagne était tout à fait prête à la décision de la Russie sur l’approvisionnement en gaz et n’autoriserait pas « l’extorsion ».

Le ministre allemand a souligné que le respect du contrat actuel était essentiel pour les paiements, déclarant que « le gaz arrive en Europe et que la capacité de stockage a augmenté, et c’est une bonne nouvelle ». Habeck a souligné que les parties allemande et française étaient convenues d’échanger régulièrement des informations sur la sécurité énergétique.

Plus tôt dans la journée, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret sur un mécanisme de paiement du gaz naturel fourni aux pays hostiles, dont l’Union européenne, en roubles russes.

En vertu du décret, les clients des pays hostiles, y compris de l’Union européenne, sont tenus d’ouvrir des comptes en devise russe dans les banques russes, et la décision prendra effet le 1er avril 2022.

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.