Rwanda : Que se passera-t-il si le Royaume-Uni ignore les règles de la CEDH ? ‘Clash en direct’ | Politique | Nouvelles

Le plan d’asile du Rwanda a été lancé par le gouvernement en avril. Cela permettrait à la Grande-Bretagne d’envoyer des demandeurs d’asile en Afrique centrale, arrivant tout juste de l’autre côté du détroit. Mais, juste au moment où le ministre de l’Intérieur Priti Patel était sur le point de voir son plan se concrétiser, il a été contrecarré au dernier obstacle.

Sept passagers étaient assis dans un Boeing 767 lorsque la hache s’est écrasée, attendant d’être expulsés vers le Rwanda.

La CEDH a jugé que l’un des demandeurs d’asile avait de réelles inquiétudes quant à son expulsion et qu’un juge britannique n’avait pas correctement évalué les conditions au Rwanda.

En conséquence, les passagers restants ont fait appel de leur propre cas et tous les ordres d’expulsion ont ensuite été annulés.

Le gouvernement n’a pas exclu de passer outre la CEDH, dans le but de faire avancer le plan, bien que Patel insiste sur le fait qu’il est « engagé » dans un programme d’asile.

LIRE LA SUITE: Choqué lorsque le juge européen britannique des droits de l’homme est NÉ en Allemagne

Que se passera-t-il si le Royaume-Uni ignore la décision de la CEDH ?

Le gouvernement devra faire face à une bataille difficile si le projet rwandais va de l’avant malgré la dernière décision.

Il y aura probablement des affrontements entre la Grande-Bretagne et le tribunal lui-même, selon Frank Dignan, maître de conférences à l’Université de Leeds Trinity.

Les particuliers pourront contester les décisions directement devant les tribunaux, affirmant que le gouvernement a contourné ses conventions.

Ensuite, il y aura une longue bataille juridique pour décider si le droit international a été violé ou non.

La CEDH est située à Strasbourg, en France, et est un tribunal international conçu pour protéger les droits civils et politiques.

Il est complètement séparé de l’Union européenne, ce qui signifie que le gouvernement britannique est toujours lié à ses décisions, malgré le Brexit.

Les conservateurs se sont parfois engagés à abroger la loi sur les droits de la personne depuis 2006.

La loi sur les droits de l’homme introduit la CEDH dans le droit britannique, ce qui signifie que le gouvernement doit se conformer à ses règles.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.