RTL 5minutes – Extradition d’un citoyen luxembourgeois vers un pays tiers: « La politique ne peut pas être empêtrée dans des questions juridiques »

Si un citoyen luxembourgeois a commis un crime dans un pays tiers, il peut être extradé sous certaines conditions.

L’un d’eux pourrait être si la personne n’est pas dans la région du Luxembourg. Le député CSV Laurent Mosar veut savoir si le gouvernement ne sera pas en mesure de protéger ses citoyens contre l’extradition dans de telles circonstances.

Il a cité l’exemple de Frank Schneider, qui a été arrêté pour fraude à la crypto-monnaie en France, son pays de résidence, à la demande des autorités américaines. Il risque désormais d’être extradé vers les États-Unis. Cela ne serait pas arrivé s’il avait vécu au Luxembourg.

Hormis la liberté de circulation au sein de l’UE, les citoyens n’ont pas les mêmes droits dans les différents pays.

Le secrétaire à la Justice Sam Tanson dit qu’il comprend cet argument, parce que c’est bizarre « Que le Luxembourg ait un type de protection différent au Luxembourg de tout autre pays européen. Mais je ne suis pas au courant des changements prévus à cette loi. Cela doit se faire au niveau européen, dans le cadre du mandat d’arrêt européen. Les règles devra s’appliquer de la même manière dans l’Union européenne. » tous les pays de l’UE. »

Laurent Mosar demande à nouveau si le gouvernement luxembourgeois ne doit pas tout faire pour éviter une telle extradition. Après tout, Frank Schneider risque 40 ans de prison aux États-Unis, contre 6 ans ici ou en France.

Sam Tanson a répondu
« Nous avons une séparation des pouvoirs. La seule option ici est d’intervenir auprès des autorités judiciaires et de leur dire de prendre une décision différente. Le parquet est celui qui décide ici, pour les citoyens luxembourgeois. Et c’est la décision qu’ils ont prise. , basé sur ce cas. »

Tant qu’il y a un échange avec le procureur de la République, il n’y a pas d’autre moyen ici. L’autre est l’intervention politique dans les affaires juridiques, a conclu le ministre.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.