Qu’adviendra-t-il des journalistes russes qui protestent contre la guerre dans les airs ?

Un employé de la télévision russe qui avait boycotté les émissions d’information pour protester contre la guerre en Ukraine a été libéré mardi après avoir été condamné à une amende.

L’employée de la télévision d’État Marina Ovsianikova, qui boycotte l’émission d’information la plus regardée de Russie, portant une banderole indiquant « Non à la guerre », a comparu mardi devant le tribunal pour avoir enfreint les lois sur les manifestations.

Ovsyanikova a plaidé non coupable des accusations de violation des lois sur les manifestations, devant le tribunal de Moscou aujourd’hui, en disant : « Je ne plaide pas coupable ».

Un juge du tribunal de district d’Ostankinsky a condamné Ovsyankova à une amende de 30 000 roubles (280 dollars).

Entre-temps, le président français Emmanuel Macron a déclaré aujourd’hui qu’il discuterait avec son homologue russe Vladimir Poutine de la protection consulaire du journaliste.

« Nous allons entamer des efforts diplomatiques visant à lui fournir une protection soit par l’ambassade, soit par l’asile. Je présenterai cette proposition au président Poutine lors de mes futurs entretiens directement avec lui », a déclaré Macron.

« Je souhaite obtenir des éclaircissements dès que possible sur sa situation personnelle et sa capacité à poursuivre son travail », a déclaré Macron lors d’une visite dans un établissement accueillant des réfugiés ukrainiens dans la région de la Loire, dans l’ouest de la France.

Capture d’écran de la vidéo postée par Marina Ovsianikova, avant qu’elle n’interrompe le journal télévisé

Aux nouvelles du soir, les plus regardées de Russie sur Channel On, une femme marche derrière le devant du journal télévisé, apparaissant devant l’écran tenant une pancarte qui dit : « Arrêtez la guerre… la propagande politique ».

Et il s’est avéré que la femme, selon l’organisation « OVD Info », s’appelait Marina Ovsiannikova, et elle travaillait comme rédactrice en chef pour la station, et elle a été arrêtée plus tard.

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.