Medvedev : L’impact de l’interdiction de Wimbledon sur les audiences est « très étrange »

PARIS (AP) – Le champion de l’US Open, Daniil Medvedev, admet qu’il est « très étrange » qu’il ait pu passer au n ° 1 parce qu’il n’était pas autorisé à jouer à Wimbledon.

Le Russe, classé deuxième derrière Novak Djokovic, a débuté sa campagne de Roland-Garros avec une victoire en deux sets mardi, mais la décision du All England Club d’interdire les joueurs de Russie et de Biélorussie de Wimbledon parce que l’invasion de l’Ukraine est toujours le principal sujet de discussion.

En réponse à l’interdiction, la tournée féminine ATP et WTA a annoncé qu’elle n’attribuerait aucun point de classement aux joueurs pour les résultats à Wimbledon.

Cela signifie que tous les joueurs qui gagnent des points de classement à Wimbledon en 2021 – Djokovic gagnant un maximum de 2 000 pour remporter le championnat – seront retirés de leur record dans le cadre du système habituel de 52 semaines qui compte ses 19 meilleurs tournois sur cette période. Djokovic a actuellement 680 points d’avance sur Medvedev, mais le Serbe pourrait également perdre des points de classement s’il ne parvient pas à défendre son titre à Roland-Garros.

Wimbledon démarre le 27 juin.

« C’était très étrange », a déclaré Medvedev à propos de la situation, après avoir battu Facundo Bagnis 6-2, 6-2, 6-2. « Je dois être honnête. Mais oui, comme je l’ai dit la dernière fois, j’adorerais jouer à Wimbledon.

« Mais si je ne peux pas, je veux dire, je vais juste me préparer pour le prochain tournoi et… juste suivre ce qui s’y passe. Aucun point, je suis n°1, tant mieux pour moi. S’il y a des points, je ne peux pas être n°1, je serai exterminé. C’est ce que c’est. Je ne peux pas changer certaines décisions, ni sur l’ATP ni sur Wimbledon. »

Medvedev a qualifié la réponse de l’ATP de « très logique » par rapport à l’explication de Wimbledon : « Je ne dis pas quelle décision est correcte, mais au moins jusqu’à présent, en expliquant leur décision, je trouve l’ATP plus logique. »

Andrey Rublev, septième tête de série, a déclaré que la réponse de l’ATP montrait que le tournoi « ne peut pas faire ce qu’il veut ». La Russie demande aux tournois et aux joueurs de travailler ensemble.

« Quand nous avons (une) relation toxique comme maintenant, seules de mauvaises choses peuvent arriver », a-t-il déclaré après avoir battu Soonwoo Kwon 6-7 (5), 6-3, 6-2, 6-4.

Medvedev, 26 ans, qui ne disputait que son deuxième match après son retour d’une opération pour une hernie, était quart de finaliste à Roland Garros l’année dernière après quatre défaites consécutives au premier tour.

Il n’a jamais été un grand fan de terre battue, mais il s’est échauffé à Paris.

«Je dois être concentré à 100% et prêt pour ce que la terre battue me donne. En ce moment, je me sens prêt », a déclaré Medvedev, qui a perdu contre Rafael Nadal lors de la finale de l’Open d’Australie cette année.

Mardi également, l’adolescent danois Holger Rune a battu la 14e tête de série Denis Shapovalov 6-3, 6-1, 7-6 (4) au premier tour.

Dans le tableau féminin, la double championne majeure Simona Halep et la 3e tête de série Paula Badosa doivent jouer leurs matchs mardi soir.

Jelena Ostapenko, championne de Roland-Garros 2017, a battu Lucia Bronzetti 6-1, 6-4. La huitième tête de série, Karolina Pliskova, est revenue pour battre Tessah Andrianjafitrimo 2-6, 6-3, 6-1. Pliskova a été finaliste à Wimbledon l’année dernière. La neuvième tête de série Danielle Collins a battu Viktoriya Tomova 6-0, 6-4.

___

Autre AP Tennis : https://apnews.com/hub/tennis

Jacques Fontaine

"Fanatique de la musique amateur. Ninja de l'alcool. Troublemaker sans vergogne. Passionné de nourriture. Introverti extrême. Nerd du voyage certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.