Les candidats d’extrême droite français obtiennent les signatures nécessaires pour se présenter aux élections présidentielles

Les candidats d’extrême droite français obtiennent les signatures dont ils ont besoin pour se présenter aux élections présidentielles

Les candidats d’extrême droite français Marine Le Pen et Eric Zemmour ont franchi mardi la barre des 500 signatures, une étape procédurale clé qui leur permettra de se présenter officiellement aux élections présidentielles prévues en avril prochain.

Le Pen a suspendu sa campagne de terrain pour persuader les maires et les politiciens de parrainer sa candidature, les politiciens de tous horizons appelant les élus à parrainer des candidats de premier plan.

Mardi, l’autre candidat Eric Zemmour a également reçu 620 parrains et Marine Le Pen en a 503, selon une liste publiée par le Conseil constitutionnel français. Le candidat Nicolas Dupont-Aignan, qui avait précédemment soutenu Le Pen lors des élections de 2017, a également recueilli le nombre de signatures politiques nécessaires pour se présenter à la présidentielle.

Le nombre officiel actuel de candidats à l’élection présidentielle en France est de 11, qui peuvent officiellement se présenter au premier tour le 10 avril. La date limite de dépôt des signatures est le 4 mars à 18h00.

Le président sortant Emmanuel Macron n’a pas annoncé officiellement sa candidature. Néanmoins, Macron a le deuxième plus grand nombre de soutiens après la candidate républicaine d’extrême droite Valérie Pecres. Des sondages récents montrent que Macron a un pourcentage plus élevé d’autres candidats, et on s’attend généralement à ce qu’il annonce officiellement sa candidature à la présidence prochainement.

La semaine dernière, le Premier ministre français Jean Castix a exhorté les politiciens à donner leurs autographes aux candidats, soulignant que le parrainage n’est pas « identique au soutien politique » mais plutôt un acte démocratique.

Pour assurer une voie démocratique, l’allié de Macron, François Bayrou, a donné à Marine Le Pen une signature de sponsor. Bayzo a déclaré dimanche à la radio RTL qu’il ne pouvait pas défendre une élection dans laquelle « le principal candidat sera disqualifié ». Bayrou a organisé un groupe d’élus en attente pour parrainer les principaux candidats aux élections qui n’ont pas pu obtenir un quorum de 500 parrains, soulignant que leurs signatures n’impliquaient pas de soutien politique.

Environ 42 000 élus sont éligibles pour parrainer des candidats à la présidentielle.

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.