Lens gagne en championnat de France et promeut le message de paix ukrainien

Lens a troqué les traditionnelles couleurs « sang et or » contre le bleu et le jaune du drapeau ukrainien samedi lors d’une victoire 3-1 contre Clermont en championnat de France.

Les lentilles jouent généralement en rouge et jaune. Le club du Nord a déclaré que son message était de promouvoir la paix après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le joueur de Lens portait un short jaune et un maillot bleu avec la mention « Paix » écrite dans les six langues parlées dans le vestiaire de l’équipe. Les murs extérieurs du stade hôte sont également décorés en jaune et bleu.

Lens est venu d’un but pour se hisser au septième rang du tableau.

Elbasan Rashani a refroidi les hôtes avec un tir du pied gauche pour donner l’avantage à Clermont à la huitième minute. Kevin Danso a égalisé sur corner avant que Florian Sotoca ne place Lens aux commandes dans les dernières minutes de la première mi-temps sous un angle serré.

Massadio Haidara a scellé la victoire sur un rebond suite à l’effort de Jonathan Clauss qui a touché le poteau près de l’heure de jeu.

Clauss a été influent tout au long du match et a reçu une ovation debout lorsqu’il a quitté le terrain à une minute de la fin, deux jours après avoir reçu sa première convocation en équipe de France.

La chemise personnalisée sera mise aux enchères la semaine prochaine sur des plateformes numériques tandis que 500 répliques seront vendues dans les supermarchés locaux. Lens a déclaré que l’argent de la vente serait utilisé pour financer un convoi de biens essentiels vers l’Ukraine, soulignant l’importance de « la tolérance, la solidarité et la paix » dans un communiqué.

Les champions en titre, Lille, ont balayé la déception d’avoir été éliminé de la Ligue des champions – aux mains de Chelsea – avec une victoire 1-0 à Nantes qui a ravivé les espoirs du football européen la saison prochaine.

Une sixième feuille blanche consécutive amène Lille à la sixième place, à seulement quatre points de Marseille et de Lille, qui se disputent la deuxième place cette saison derrière le PSG.

Lille a été réduit à 10 hommes à la 64e minute suite au carton rouge de Timothy Weah. L’attaquant américain a été expulsé suite à une décision du VAR pour son tacle sur Samuel Mououssamy, qui a laissé le terrain blessé.

Amadou Onana a marqué le vainqueur sur corner avec son premier but en championnat à la 41e minute.

Le PSG, qui compte 15 points d’avance en tête du classement, joue dimanche à Monaco.

___

Plus de football AP : https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.