Le nouveau ministre français de l’UE à Bled pour défendre l’Europe et l’État de droit – EURACTIV.fr

Le nouveau ministre français des Affaires étrangères pour l’Europe, Laurence Boone, présentera lundi la vision française de l’Europe et de l’État de droit lors du Forum stratégique de Bled en Slovénie, a déclaré son entourage à EURACTIV France.

Boone a remplacé Clément Beaune dans le rôle suite à sa nomination le 4 juillet par le président Emmanuel Macron et la première ministre Elisabeth Borne. Avant d’occuper ce poste, il était secrétaire général adjoint de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’objectif est de « s’appuyer sur le vélo franco-allemand » sans négliger les autres partenaires européens, a ajouté son équipe. Boone se rend en Allemagne les 25 et 26 août.

Il soutiendra la « communauté politique européenne » proposée par Macron, bien que certains dirigeants européens aient remis en question l’idée. Boone abordera également des questions relatives à la manière dont l’UE est gouvernée, remettant en question l’unanimité sur la fiscalité et la politique étrangère.

Boone a tenté de donner une empreinte plus politique à son rôle à la tête du grand portefeuille « européen » du grand ministère des Affaires étrangères, dirigé par Catherine Colonna, tout en donnant la priorité à la « défense de l’État de droit ».

Interrogée sur la position de la France sur la proposition du Premier ministre estonien Kaja Kallas d’interdire ou de limiter les visas pour les citoyens russes, l’équipe de Boone a répondu que cela serait discuté au Gymnich le 31 août.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.