Le GP de France « fait partie de notre ADN et mérite une place dans le calendrier » · RaceFans

Pierre Gasly a déclaré qu’il « essayait de profiter de chaque seconde » du Grand Prix de France de la semaine dernière, qui devrait être son dernier à l’avenir.

Le Circuit Paul Ricard n’a pas d’accord pour organiser un tour au calendrier 2023 de la Formule 1.

Gasly, l’un des deux pilotes français en F1, a déclaré qu’il était « assez ému de voir tous les drapeaux français là-bas » lors du défilé des pilotes avant la course de dimanche.

« C’est la première fois pour moi de voir un Grand Prix de France comme ça », a-t-il déclaré en réponse à une question de RaceFans. « C’est la première fois que je réussis depuis que j’ai gagné aussi à Monza. »

Il a déclaré qu’il y avait « plus de soutien » lors de l’événement de 2022 que l’année dernière. « Vous pouvez vraiment voir que les gens sont enthousiasmés par la Formule 1 dans ce pays. »

Bien qu’AlphaTauri ait apporté un package de mise à niveau à sa course à domicile, Gasly a connu un week-end décevant. Il a terminé 12e après s’être qualifié 16e, mais il a déclaré que le soutien « avait rendu la journée un peu meilleure ».

« J’espère que nous aurons le Grand Prix de France sinon l’année prochaine, l’année prochaine car je pense qu’il mérite définitivement une place dans le calendrier », a-t-il ajouté.

Publicité | Devenez supporter de RaceFans et Sans publicité

La France a une longue histoire du sport automobile. Ce concours a organisé le concours pionnier de calèches Paris-Rouen de 1894 et, peu de temps après, le premier événement à porter le titre de «grand prix». « Cela fait partie de notre ADN et cela a toujours été là », a déclaré Gasly.

« Nous avons Alpine, nous avons deux pilotes français – deux et demi avec Charles [Leclerc]. Je pense vraiment que si ce n’est pas sur cette piste, j’espère que nous pourrons trouver une solution sur une autre piste. »

Le PDG d’Alpine, Laurent Rossi, garde espoir qu’il existe un moyen d’inscrire le Grand Prix de France au calendrier 2023. « Je ne savais pas que ce n’était pas au calendrier de l’année prochaine », a-t-il déclaré.

« Mais oui, je serais très déçu. Et je n’en parle pas en tant que manager d’une équipe de France, ni même en tant que citoyen français.

« C’est plutôt que je pense que la France est un bastion de la course », a expliqué Rossi. « Il a beaucoup donné au sport. Il a un large public, une large base de fans. Je pense que ce serait un peu injuste de retirer du calendrier une étape majeure comme le Grand Prix de France.

« Je pensais que ce serait bizarre mais j’espère que ça va rester. »

Publicité | Devenez supporter de RaceFans et Sans publicité

Grand Prix de France 2022

Parcourez tous les articles du Grand Prix de France 2022

Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.