Le consortium Ferrovial décroche le contrat principal du métro parisien

Un groupement de la division Ferrovial Construction et des sociétés françaises Spie batignolles génie civil et Spie batignolles Valérian ont garanti le contrat principal pour le métro parisien est de 438 millions d’euros (477,25 millions de dollars).

Le contrat porte sur la construction d’une partie de la ligne 18 du métro parisien dans le cadre du programme Grand Paris Express.

Dans le cadre de cet accord, Ferrovial Construction construira un tunnel de 6,7 km à l’ouest de Paris entre les gares de Saint-Quentin Est et de Versailles-Chantiers. Un tunnelier (TBM) sera déployé pour creuser le tunnel.

La portée des travaux comprend également la construction de trois gares et des infrastructures de soutien.

Le PDG de Ferrovial Construction, Ignacio Gastón, a déclaré : « Participer au mégaprojet Grand Paris Express témoigne de notre vaste expérience internationale dans la conception et la construction de ce type d’infrastructures urbaines. Certains de nos projets les plus emblématiques se trouvent dans des villes comme Londres, Sydney et Madrid.

Ferrovial Construction aurait construit 190 km de tunnels et 165 stations de métro.

Le directeur général civil Spie batignolles génie Benoît Moncade a déclaré : « Nous sommes ravis d’avoir été sélectionnés pour ce projet, notre plus grande contribution à l’initiative du Grand Paris Express à ce jour, car il renforce encore notre présence de taille au cœur de ce grand projet.

« C’est aussi un hommage aux connaissances et à l’expertise technique de notre équipe, qui travaille chez Metro depuis six ans. »

Le projet devrait durer 104 mois et créera environ 350 emplois.

Ferrovial espère que ce contrat renforcera sa présence en France.

Entreprises liées

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.