La plupart des hommes américains atteignent le 3e tour de Wimbledon depuis 1995

WIMBLEDON, Angleterre (AP) – La victoire de Brandon Nakashima sur Wimbledon 2021 le demi-finaliste Denis Shapovalov sur le court 12 jeudi au All England Club? Martin Blackman était là.

Cela est venu après que Taylor Fritz a utilisé une plongée pleine tête pour frapper un tir inaccessible en route pour éliminer Alastair Gray sur la même parcelle d’herbe. Blackman était également présent pour celui-là, tout comme il l’était pour la victoire de Jenson Brooksby au Court 17.

Dans l’ensemble, le début de Wimbledon a été assez prolifique – et clairsemé – pour Nakashima, Fritz, Brooksby et d’autres Américains : ils seraient huit au troisième tour, ce qui représente un quart des 32 joueurs restants sur le terrain, le plus pour un pays à un tournoi du Grand Chelem sur gazon. depuis 1995. C’est aussi le record dans toutes les majeures depuis l’US Open de 1996.

Donc, à certains égards, c’est un bon début pour l’Association américaine de tennis et Blackman, directeur général du développement des joueurs de l’USTA.

« C’est amusant. C’est très amusant. J’ai rebondi », a déclaré Blackman pendant la soirée pluvieuse de jeudi, avant de repartir pour regarder l’Américaine de 18 ans Coco Gauff battre Mihaela Buzarnescu 6-2, 6-3 sur le court central.

Gauff, finaliste de Roland-Garros, est devenue la quatrième Américaine au troisième tour, rejoignant la 8e tête de série Jessica Pegula, Non. 20 Amanda Anisimova et Alison Riske-Amritraj. Gauff affrontera ensuite Anisimova.

« Nous allons dans la bonne direction. De toute évidence, le but n’était pas le troisième tour. L’objectif va beaucoup plus loin que cela », a déclaré Blackman. « Mais quand vous obtenez un nombre comme celui-ci, c’est un indicateur d’un processus réussi. Je pense donc que c’est ce qui est vraiment encourageant. Tous ceux qui étaient au troisième tour voulaient aller plus loin ; Je ne pense pas qu’aucun d’entre eux soit satisfait. ”

Cependant, tout type de signe positif pour les hommes américains dans le tennis est sûr d’attirer l’attention. Ils n’ont pas le succès que les femmes ont récemment, menés, bien sûr, par Serena Williams et Venus Williams, mais aussi par des trophées majeurs au cours des cinq dernières années pour Sloane Stephens et Sofia Kenin, et des finalistes dans cette gamme comme Clés Gauff et Madison.

Considérez l’histoire: Personne du pays qui a produit Bill Tilden et Don Budge, John McEnroe et Jimmy Connors, Pete Sampras et Andre Agassi n’a remporté un titre du Grand Chelem en simple depuis qu’Andy Roddick l’a fait il y a 19 ans à l’US Open.

Ensuite, il y a ceci : en 2013, aucun Américain n’a atteint le troisième tour de Wimbledon, ce qui ne s’était pas produit depuis 1912, lorsqu’aucun Américain n’avait participé à l’événement.

« C’est bien de voir que tout le monde va bien, aller si loin dans ce tournoi », a déclaré Nakashima, 20 ans, Californie, qui est classé 56e et a battu la 13e tête de série Shapovalov, Canada, 6-2, 4-6, 6-1. , 7 -6 (6) pour accéder au troisième tour du deuxième tournoi majeur consécutif. « Je suis juste heureux d’être sur la liste. »

Jetons donc un coup d’œil à cette liste. Il a rejoint deux autres Californiens pour avancer jeudi – Seed No. 11 Fritz a battu le Britannique Alastair Gray 6-3, 7-6(3), 6-3 et No. 29 Brooksby a battu le Français Benjamin Bonzi 7-6 (3), 7-5, 6-3 – aux côtés des quatre hommes américains au troisième tour de vendredi : Non. 20 John Isner (contre le n° 10 Jannik Sinner d’Italie), n° 20. 23 Frances Tiafoe (contre Alexander Bublik du Kazakhstan), No. 30 Tommy Paul (contre Jiri Vesely de la République tchèque) et le non classé Steve Johnson (contre le n ° 9 Cam Norrie d’Angleterre).

Le pays a été confirmé pour la huitième place au troisième tour alors que les deux Américains se sont affrontés dans un match suspendu en raison de la pluie et reporté à vendredi. Jack Sock mène Maxime Cressy 6-4, 6-4.

« Je veux dire, nous n’avons pas ce que tout le monde recherche dans des choses comme un numéro 1 mondial ou un champion du Grand Chelem, mais nous avons tellement de profondeur – beaucoup plus profonde que je pense que nous n’avons jamais eue. « , a déclaré Fritz, un jeune de 24 ans qui travaille à plein temps sur le programme de l’USTA, tout comme d’autres comme Tiafoe et Paul.

«Nous avons tellement de personnes qui sont classées dans le top 32, tellement de personnes qui se sont qualifiées pour le deuxième, troisième tour. Peut-être que dans un avenir proche, nous aurons beaucoup de joueurs en compétition (dans) la deuxième semaine des Grands Chelems, des quarts de finale, des choses comme ça », a déclaré Fritz. «La bonne nouvelle est que la majorité du terrain est plus jeune. Nous allons juste continuer à nous améliorer, à nous améliorer. »

Parmi les hommes américains restants, seuls Isner, 37 ans, qui a battu le double champion de Wimbledon Andy Murray au deuxième tour, et Johnson, 32 ans, n’a plus de 20 ans.

Nakashima, le plus jeune du groupe, a disputé un match de tennis offensif mais propre contre Shapovalov, dont seulement 14 fautes directes en remportant les sept points qu’il a joués au service et à la volée.

« Il reste très solide. C’est très difficile de trouver sa faiblesse », a déclaré Shapovalov. « Ça ne me donne pas grand-chose à pêcher.

Blackman souligne la structure décentralisée des camps de section, régionaux et nationaux pour les juniors et le soutien dédié aux joueurs de 15 à 22 ans, les laissant parfois rester à la maison et les faisant parfois participer au programme.

Il ne manquera pas non plus de mentionner l’importance du talent et de l’état d’esprit des joueurs eux-mêmes.

« Ces gens veulent être les meilleurs de l’Amérique. Ils ont des objectifs ambitieux. Ils veulent être dans le top 10. Ils veulent lever le toit de l’US Open dans quelques mois », a-t-il déclaré. « C’est la partie que vous ne pouvez pas enseigner. Cela doit être dans leur tête et leur cœur – et c’est ce qu’ils ont aussi. »

___

Plus de couverture AP Wimbledon : https://apnews.com/hub/wimbledon et https://apnews.com/hub/tennis et https://twitter.com/AP_Sports

Jacques Fontaine

"Fanatique de la musique amateur. Ninja de l'alcool. Troublemaker sans vergogne. Passionné de nourriture. Introverti extrême. Nerd du voyage certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.