La ligue convertit Tuivasa-Sheck parmi les nouveaux venus des All Blacks

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande (AP) – Le converti à la ligue de rugby Roger Tuivasa-Sheck faisait partie des six nouvelles apparitions sélectionnées lundi dans une équipe de 36 joueurs des All Blacks néo-zélandais pour la série de trois tests à domicile du mois prochain contre l’Irlande.

L’ancien capitaine de la ligue de rugby des New Zealand Warriors est passé au rugby à XV cette année lorsqu’il a rejoint les Auckland Blues en Super Rugby et a rapidement été appelé pour entraîner la première équipe de la saison d’Ian Foster.

Le demi de mêlée des Highlanders Folau Fakatava, l’ailier des Crusaders Leicester Fainga’anuku, l’arrière latéral des Blues Stephen Perofeta, le numéro 8 des Chiefs Pita Gus Sowakula et l’exposant des Chiefs Aidan Ross ont également été choisis pour la première fois dans une équipe des All Blacks.

« Nous avons un nouveau groupe de joueurs passionnants qui voudront faire la différence avec le maillot All Black », a déclaré Foster.

Malgré l’afflux de nouveaux arrivants, le manager Foster semble peu susceptible de s’éloigner de sa formation établie qui a perdu contre l’Irlande 29-20 à Dublin en novembre dernier et contre la France 40-25 la semaine suivante.

L’équipe exceptionnellement grande permet à Foster et à ses assistants de travailler avec de nouveaux joueurs qui seront placés dans l’équipe du jour du match au fil du temps. Foster a hésité à supprimer les membres plus âgés de l’équipe ou à apporter des changements importants plus d’un an après le début de la Coupe du monde de rugby. Cela pourrait retarder l’inévitable.

Foster est entré dans cette sélection avec plusieurs problèmes à résoudre, mis en évidence par les défaites contre l’Irlande et la France ou, plus loin, la défaite contre l’Angleterre lors de la dernière demi-finale de la Coupe du monde en 2019. Dans la plupart des cas, il n’a pas affronté aussi résolument ceux problèmes ou a peu de solutions évidentes.

Les attaquants proches seraient son principal sujet de préoccupation. Ils ont été battus par l’Angleterre à la Coupe du monde et par l’Irlande et la France, où les attaquants proches étaient plus forts et plus mobiles.

Foster est resté avec les serrures seniors Sam Whitelock et Brodie Retallick, bien qu’à 33 et 31 ans, ils entrent dans le crépuscule de leur carrière. Tous deux ont récemment passé du temps à jouer au Japon.

La première ligne est également problématique. Foster a des accessoires qui sont chevronnés mais qui ont récemment été dépassés par des adversaires de test et de jeunes joueurs qui ont excellé au niveau national mais qui ne sont peut-être pas encore prêts à intensifier les tests. Ross a été appelé après une excellente performance de Super Rugby dans laquelle il a montré de bonnes compétences en mêlée et en maniement du ballon.

Il y a de la profondeur dans le talonneur et la saison à venir pourrait voir une succession alors que le titulaire Codie Taylor est défié par des joueurs en meilleure forme.

Foster a un large éventail de candidats pour les postes de backrow, mais aussi un gros problème. La Nouvelle-Zélande n’a pas eu de numéro 6 de classe mondiale depuis la retraite de Jerome Kaino et il semble qu’aucun joueur actuel ne puisse donner un arrêt complet aux All Blacks. Akira Ioane commencera probablement avec le maillot numéro 6.

Ardie Savea, le principal attaquant lâche de la Nouvelle-Zélande, est devenu un tireur d’élite qui joue de chaque côté ou à l’arrière de la mêlée. Foster est confronté à des questions sur l’actuel capitaine des All Blacks, Sam Cane, qui débutera la saison au numéro 7 mais est sujet aux blessures.

Parmi les arrières latéraux, Foster a également de nombreux candidats au milieu de terrain mais n’a pas de combinaison fixe. Rieko Ioane devrait commencer à l’extérieur du centre et pourrait combiner avec Quinn Tupea,

Le vétéran TJ Perenara et Brad Weber ont été exclus d’un grand groupe de demi de mêlée suite à la montée en puissance de Fakatava et du demi de mêlée des bleus Finlay Christie.

« Vous pouvez souvent juger de la force des All Blacks par la qualité des hommes qui leur ont manqué », a déclaré Foster. «Ce sera la plus grande série à domicile depuis la tournée des Lions britanniques et irlandais de 2017 pour les All Blacks. Il y a d’énormes attentes à tous les niveaux et ce sera extrêmement compétitif ».

___

Équipe de Nouvelle-Zélande :

Attaquants : Dane Coles, Codie Taylor, Samisoni Taukei’aho, Aidan Ross, George Bower, Nepo Laulala, Ofa Tuungafasi, Karl Tu’inukuafe, Angus Ta’avao, Samuel Whitelock, Brodie Retallick, Scott Barrett, Josh Lord, Tupou Vaa’ moi, Pita Gus Sowakula, Sam Cane (capitaine), Dalton Papalii, Ardie Savea, Akira Ioane, Hoskins Sotutu.

Dossiers : Folau Fakatava, Aaron Smith, Finlay Christie, Stephen Perofeta, Beauden Barrett, Richie Mo’unga, Roger Tuivasa-Sheck, Quinn Tupaea, Jack Goodhue, Rieko Ioane, David Havili, Leicester Fainga’anuku, Jordie Barrett, Will Jordan, Caleb Clarke, Sevu Reece.

___

Autres AP rugby : https://apnews.com/hub/rugby et https://twitter.com/AP_Sports

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.