La Guinée équatoriale annule la peine de mort huit ans après la dernière exécution

La Guinée équatoriale a aboli la peine de mort, selon un nouveau code pénal signé par le vétéran président Teodoro Obiang huit ans après les dernières exécutions. Avec une population d’environ 1,4 million d’habitants répartis entre le continent sur la côte de l’Afrique centrale et une île dans le golfe de Guinée, la Guinée équatoriale a un bilan médiocre en matière de droits de l’homme. Des groupes de campagne et des puissances étrangères ont accusé le gouvernement Obiang de torture, de détention arbitraire et de procès fictifs.

Amnesty International a déclaré que les dernières exécutions avaient eu lieu dans le petit pays producteur de pétrole en 2014. Obiang a déclaré en 2019 qu’il proposerait une législation pour mettre fin à la peine de mort. Le nouveau code pénal, vu par Reuters mardi, est daté du 17 août mais a été officiellement publié au cours du week-end. Il entrera en vigueur 90 jours après sa publication, selon le document.

Le fils d’Obiang, le vice-président Teodoro Nguema Obiang Mangue, a qualifié le retrait d' »historique et inoubliable ». « Je l’ai écrit en majuscules pour sceller ce moment unique », a-t-il tweeté lundi. « LA GUINÉE ÉQUATORIALE A ÉVITÉ LA PEINE DE MORT. »

La peine de mort reste légale dans plus de 30 pays africains, mais plus de 20 d’entre eux n’ont pas procédé à des exécutions depuis au moins 10 ans, selon le fournisseur de données Statista. Obiang, 80 ans, dirige la Guinée équatoriale, une ancienne colonie espagnole, depuis qu’il a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en 1979, faisant de lui le président le plus ancien au monde.

La dissidence politique a été réprimée sous Obiang, et la richesse que lui et sa famille ont gagnée grâce aux puits de pétrole offshore n’a pas profité à la plupart de la population. Obiang Mangue a été jugé par contumace et reconnu coupable de détournement de fonds par un tribunal français en 2020 en lien avec des biens de luxe saisis en France, dont un hôtel particulier au cœur de Paris. Il nie avoir fait quelque chose de mal.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.