La France va envoyer une aide financée par l’Arabie saoudite au Liban – Politique

BEYROUTH – L’Arabie saoudite et la France ont annoncé jeudi qu’elles enverraient davantage d’aide humanitaire au Liban, qui a été frappé par sa pire crise financière depuis des décennies.

Les médias libanais ont rapporté la nouvelle, affirmant que l’accord entre Paris et Riyad prévoyait que l’aide française serait payée en deux avec des fonds saoudiens.

L’agence saoudienne de coopération humanitaire KSrelief a signé un accord avec le gouvernement français pour que l’Arabie saoudite verse 36 millions d’euros d’aide alimentaire et sanitaire française.

L’ambassade de France à Beyrouth a indiqué que la France enverrait également une aide de 30 millions d’euros qu’elle paierait.

L’Arabie saoudite a recommencé à investir au Liban après avoir mis fin ces dernières semaines à une longue crise politique avec Beyrouth.

Parmi les institutions libanaises qui recevront l’aide figure un hôpital de la ville septentrionale de Tripoli, qui a connu ces derniers jours une nouvelle vague de tensions après la noyade d’au moins six migrants au large des côtes libanaises lorsque leur bateau à destination de Chypre a chaviré.

L’incident s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche et les recherches se poursuivent pour une trentaine de personnes toujours portées disparues.

La crise financière qui a débuté fin 2019 a vu le pays se déclarer en défaut en mars 2020 et l’effondrement du système bancaire a fait perdre à la monnaie locale 90 % de sa valeur en deux ans.

Les Nations Unies affirment que plus de 80% de la population libanaise vit désormais dans la pauvreté.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé début avril avoir conclu un accord préliminaire avec le gouvernement libanais pour fournir au pays 3 milliards de dollars d’aide à condition que les autorités libanaises remplissent une série de conditions, dont la plupart concernent les opérations bancaires et système fiscal.

Des élections législatives sont prévues pour le 15 mai et les analystes affirment que le vote aidera la classe dirigeante à retrouver sa légitimité après près de deux ans de protestations de larges secteurs de la population.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.