La France restitue un ange en marbre volé dans une église italienne en 1989

ROME – Un collectionneur d’art britannique qui a acheté une paire d’anges en marbre du XVIIe siècle dans un magasin d’antiquités napolitain il y a deux décennies a rendu les « putti » ailés à la police de l’art italienne après avoir appris qu’ils avaient été volés dans une église.

La police des arts des carabiniers italiens a déclaré que le collectionneur anonyme avait tenté de revendre les anges dans un magasin d’antiquités à Avignon, en France, avant son projet de déménager de la France au Portugal lorsque la police des arts français les a marqués comme volés.

La police italienne des arts a déclaré mardi qu’un ange, orné d’une vigne de feuilles et de fruits stratégiquement placée, avait été volé dans l’église Saint-Pierre. Sebastian à Guardia Sanframondi, au nord-est de Naples, le 13 décembre 1989. La police affirme que le collectionneur ne savait pas. l’origine des anges et offrit de les rendre sans résistance légale.

Ils ont été officiellement remis mardi à l’Italie lors d’une cérémonie à l’ambassade de France.

Dans un communiqué, les carabiniers ont noté que les églises de la région avaient été la cible de nombreux vols après que le tremblement de terre d’Irpinia de 1980 a rasé de vastes étendues du sud de l’Italie.

Publicité

La police a noté qu’un autre groupe d’anges, qui auraient également été volés dans la base de données des carabiniers, ont récemment été renvoyés dans une autre église de la Guardia Sanframondi après avoir été retrouvés dans un magasin d’antiquités de Milan et reconnus par le prêtre de l’église.

Droits d’auteur 2021 L’Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.