Irish St Leger: Quickthorn va sauter le voyage en Irlande alors que Hughie Morrison se tourne vers la France et la Journée des champions d’Ascot | Actualités des courses

Le héros de la Lonsdale Cup, Quickthorn, manquera probablement l’Irlandais St Leger, avec Hughie Morrison qui se tourne vers les richesses en France et l’appel traditionnel sous les projecteurs pour la division restante à Ascot lors de la Journée des champions britanniques Qipco.

Le joueur de cinq ans a profité de l’absence de Stradivarius et Trueshan pour filer vers une victoire de 14 points dans le groupe deux de York sur deux milles, mais il est difficile de dire si ces deux stars de longue distance auraient battu le fils de Nathaniel, qui maintenant il a remporté trois victoires à l’échelle du groupe depuis qu’il a changé de tactique en première ligne.

Deuxième lorsqu’il a été tenu à la fois dans les Later Flight Stakes et dans les Sagaro Stakes en avril, Quickthorn a d’abord tout réussi dans les Henry II Stakes de Sandown avant de répéter la dose pour obliger les supporters favoris dans le Groupe 2 de Longchamp Prix Maurice de Nieuil.

Ses efforts sur le Knavesmire sont susceptibles de l’exclure d’un voyage au Curragh et, réfléchissant davantage à York et à ses options pour l’avenir, Morrison a déclaré: « Il va bien physiquement, je pense que vous pouvez voir qu’il l’a peut-être frappé, c’est un un peu plus silencieux Ça a l’air bien mais le gars qui le conduit dit que c’est juste un peu plus silencieux.

« Je pense que l’Irlande est très improbable et il y aura une ou deux des options à l’automne, à savoir le Prix du Cadran, le Prix Royal-Oak ou la Long Distance Cup. »

Ceux qui avaient été témoins des victoires précédentes de Quickthorn n’auraient pas été choqués de voir Tom Marquand mettre des fractions chaudes sur le Knavesmire et Morrison pense que même si c’était une bonne course, une grande partie du crédit doit aller au cheval, qui s’avère être un chef de file. joueur dans les courses de distance marathon.

Image:
Quickthorn et Marquand remportent les Henry II Stakes à Sandown

Il a poursuivi: « J’ai trouvé ça assez irritant, et je pense que Tom l’a reconnu aussi, quand les gens ont dit que c’était un super voyage. [at York]. C’était le cas, mais c’était une course brillante à Sandown quand il est allé devant et leur a fait la même chose, ce qui nous a donné la confiance nécessaire pour le faire à l’avenir.

« Tout ce qu’il a fait, c’est faire ce qu’il avait fait deux fois auparavant. Je pense que les autres ont juste eu du mal à l’accompagner et j’ai lu quelque chose qui disait que les sections étaient très rapides. Si vous comparez cela avec le handicap de deux milles deux jours plus tôt et le Ebor, les sections de mi-course étaient très rapides.

« J’espère que nous pourrons le garder dans la même forme. Je fais très peu avec lui et je ne saurai pas vraiment pour être honnête. Il n’a pas exactement travaillé dur entre ses courses cet été. Je ne suis qu’un nom sur papier mais c’est bon pour le moral. »

Le manager de Summerdown Stables a également fait le point sur la talentueuse pouliche Faire attentionqui se prépare pour un défi au Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes à Ascot le 15 octobre.

Nashwa s'éloigne de Stay Alert pour remporter les Test Bets des pouliches du Haras De Bouquetot
Image:
Nashwa se détourne de Stay Alert pour remporter les Trial Stakes du Haras De Bouquetot Listed

Hors piste depuis qu’elle a terminé cinquième dans un savoureux renouvellement des Lancashire Oaks, elle est déjà une gagnante sur la liste et a bien performé lors de la poursuite de Nashwa à Newbury à son troisième départ seulement.

« Il est en bonne forme, nous venons d’apprendre qu’il a eu un début de saison assez difficile », a déclaré Morrison. « Je pense que les Lancashire Oaks se sont avérés être une très bonne course : le vainqueur n’a pas couru depuis, mais le second est sorti et a gagné deux fois.

« Mon scénario idéal, c’est d’avoir un bon run et un peu de shot dans deux ou trois semaines, une sorte de run de trois quarts propice à un peu d’expérience, car il manque encore un peu d’expérience. Alors tentez la course de pouliches et juments le jour des champions.

« Nous savons qu’elle aime les sols mous et nous pensons que c’est une belle pouliche, elle a juste besoin d’une chance. »

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.