Faisal Boghazi à Al-Anbaa, ma maladie nécessite une condition médicale

  • La décision ministérielle est dans ma tête et je veux voir mon rapport de dossier santé

Mufreh Al-Shammari

Après l’ancien ministre de l’information, de la culture, Abdul Rahman Al-Mutairi et le cheikh de la santé Dr. Basil Al-Sabah répondait à ce qui avait été publié par « Al-Anbaa » sur les problèmes de santé subis par le vénérable comédien Faisal Boghazi Al-Mutairi, et la décision du Haut Comité pour les soins à l’étranger de se rendre dans la capitale française pour se faire soigner après examinant son rapport médical indiquant qu’il avait désespérément besoin d’un voyage pour pouvoir être admis dans un hôpital français car il souffrait de plusieurs affections, notamment : une tumeur au poumon, une batterie composée pour le cœur, et il vivait avec un rein, en plus de souffrir de stress et diabète.

La réponse et l’interaction de l’ancien ministre de «l’information» et de la «santé» avec les problèmes de santé du comédien accompli, Faisal Boghazi, ont eu un impact énorme sur le même «Boughazi», qui, je pensais, serait facile à faire des procédures de voyage pour traitement, mais lorsque «Boughazi» est parti hier, il s’est rendu au bâtiment du service des soins à l’étranger pour terminer ses démarches de voyage, car il doit être en France début mars pour commencer le voyage de traitement. Il a été surpris que le Department of Overseas Care veuille le réserver en classe économique, ce qui a poussé Boghazi à demander la raison pour laquelle il ne lui avait pas réservé de billet en « Business Class » car il était gros et avait besoin d’oxygène pendant le vol car il était souffrant d’essoufflement, en plus du fait que les sièges de la classe économique ne pouvaient pas accueillir son excès de graisse.

Malgré la précision que « Boughazi » a donnée aux responsables de l’administration du traitement que son état de santé nécessitait un billet en « Classe Affaires », les responsables lui ont répondu qu’ils avaient un arrêté ministériel concernant la nature de la réservation du billet et qu’ils pouvaient pas le violer ! Le comédien compétent, Faisal Boghazi, a déclaré à Al-Anbaa qu’il avait dit aux responsables là-bas que la décision du ministre était sur sa tête et la respectait, mais qu’elle devrait être appliquée aux personnes qui ne sont pas grosses, car son état nécessite de la voir d’un point de vue purement l’œil humain parce qu’il souffre de plusieurs maux qui nécessitent un traitement rapide avant qu’il ne soit trop tard.

Boghazi a indiqué que les responsables du comité de gestion des soins à l’étranger étaient restés fidèles à leur point de vue à ce jour, notant qu’il espérait que le ministre de la Santé, le Dr. Khaled Al-Saeed, interviendra pour résoudre le problème et examinera son bilan de santé, qui nécessite des soins particuliers lors d’un voyage en France pour éviter que quelque chose de mal ne se produise. .

« Al-Anbaa » espère que le ministre de la Santé, le Dr. Khaled Al-Saeed, a donné ses instructions aux responsables du Department of Foreign Care pour réserver des billets « Business Class » pour le célèbre comédien Faisal Boghazi, d’un point de vue humanitaire, compte tenu de son obésité excessive et d’autres maux nécessitant un traitement médical dans la capitale de France, un vœu attend sa réalisation !

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.