Canal + et beIN accordent une injonction contre le piratage pour protéger la couverture de la Ligue des champions – Digital TV Europe

Les diffuseurs français Canal + et beIN Sports France ont reçu des injonctions pour empêcher les diffusions pirates de l’UEFA Champions League.

La Cour de justice de Paris a remis aux diffuseurs ces injonctions aux diffuseurs à un moment où le régulateur ARCOM sévit contre le piratage en ligne.

Les commandes sont décrites comme « l’une des premières du genre ». Ils sont basés sur les nouvelles lois qui donnent à l’ARCOM le pouvoir d’étendre les mesures de blocage à tous les sites Web non encore identifiés afin de diffuser illégalement le contenu en direct des matchs de l’UEFA Champions League au cours de la saison en cours.

Caroline Guenneteau, avocate générale adjointe de beIN Media Group, a déclaré : « Quelques semaines après avoir obtenu la première décision de justice dans le cadre de la nouvelle législation française dédiée, beIN Sports poursuit sa lutte contre le piratage aux côtés des ayants droit, des responsables des diffuseurs et de l’ARCOM. Cette succession d’actions et de mesures de blocage prises par les FAI va rapidement réduire significativement l’accès aux sites frauduleux, moins de deux mois après l’entrée en vigueur de la loi. »

Céline Boyer, Responsable de la Protection des Contenus du Groupe Canal+ : « Le Groupe Canal+ se félicite de la décision de justice qui vient compléter les nombreux efforts du Groupe pour protéger les ayants droit sportifs. C’est une avancée importante dans la lutte contre le piratage audiovisuel en France et l’ARCOM fait un excellent travail ».

Cette décision a été saluée par l’UEFA, son directeur marketing Guy-Laurent Epstein déclarant : « L’UEFA soutient pleinement les ordonnances rendues par la Cour de justice de Paris pour protéger les droits médias détenus par le Groupe Canal + et beIN. Sports France. Les décisions sont preuve de l’approche nouvelle et flexible adoptée en France pour accélérer le blocage des sites illégaux et s’attaquer au problème du piratage sur Internet dans ce pays. La protection de notre propriété intellectuelle et de nos ayants droit est une priorité absolue pour notre organisation ».

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.