« Biden » alloue une aide militaire à l’Ukraine .. et la France intercepte des navires marchands russes

Simple: le président américain Joe Biden a ordonné au secrétaire d’État Anthony Blinken de débloquer jusqu’à 350 millions de dollars de soutien immédiat à la sécurité et à la défense en Ukraine, selon une nouvelle note publiée par la Maison Blanche.

Et CNN a rapporté aujourd’hui, samedi, que cela faisait suite à un appel téléphonique entre le président américain et son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, vendredi, qui a duré environ 40 minutes, au cours duquel ils ont discuté de « l’aide matérielle à la défense », selon l’agence de presse. Moyen-orient.

Au vu des événements survenus sur la scène mondiale, les douanes françaises ont intercepté ce jour un navire marchand transportant des véhicules vers Saint-Pétersbourg, soupçonné d’être lié à une société russe visée par les sanctions de l’Union européenne à l’encontre de Moscou et détourné sa route vers Boulogne-sur- Mer dans le nord de la France. , selon l’agence de presse omanaise.

Véronique Magnian, chargée de communication régionale de l’Administration maritime française, a déclaré que le navire de 127 mètres de long intercepté par les douanes à Honfleur la nuit dernière était prétendument lié aux intérêts russes visés par les sanctions.

L’Union européenne avait précédemment annoncé que les nouvelles sanctions imposées par l’Union européenne au président russe Vladimir Poutine et à son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avaient pris effet juridique après leur publication au Journal officiel de l’Union européenne.

Les vastes sanctions visent également les secteurs russes de l’énergie, de la finance et des transports, interdisent les exportations de technologies et de logiciels critiques d’Europe vers la Russie et imposent des restrictions de visa.

Le président français Emmanuel Macron a averti aujourd’hui que la guerre menée par la Russie en Ukraine « sera prolongée ».

« Il y aura certainement des conséquences pour nos exportations dans des secteurs clés tels que le vin, les céréales et l’alimentation animale », a déclaré Macron – dans un communiqué à l’ouverture de l’Exposition internationale de l’agriculture à Paris, selon la chaîne d’information France 24 – notant que le gouvernement préparait des « plans de résilience » pour faire face aux conséquences économiques de la crise.

La France est le neuvième fournisseur de produits agroalimentaires de la Russie, avec une valeur de 780 millions d’euros par an, selon l’association agro-industrielle française « Ania ». De nombreuses grandes entreprises françaises opèrent également en Ukraine dans les secteurs laitier, céréalier et semencier.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.