Signature d’un accord entre la Mauritanie et la France pour 9 millions d’euros

Aujourd’hui, vendredi, la Mauritanie et la France ont signé quatre conventions de financement sous la forme d’un don de neuf millions sept cent mille euros (environ quatre cent millions de nouveaux ouguiyas).

L’accord comprend un projet d’appui au développement de l’entrepreneuriat en Mauritanie, en particulier pour les femmes, qui vise à compléter les différents appuis apportés par l’Agence française de développement, à mettre en œuvre les politiques du gouvernement mauritanien visant à développer les compétences des jeunes et à accroître les opportunités d’emploi, avec un montant de neuf millions d’euros.

L’accord comprend également une assistance technique pour soutenir la réforme du Bureau national des statistiques et de la démographie et des analyses économiques, et pour étendre ses activités, d’un montant de deux cent cinquante mille euros.

Parmi les accords figurent le financement d’une étude de faisabilité d’un projet d’aménagement d’une voie navigable agricole dans la région d’Alak, d’un montant de deux cent mille euros, et un protocole d’accord dans le cadre de la facilité 2050, qui vise à accompagner la Mauritanie dans la définition d’un stratégie de transition à l’horizon 2050, tout en luttant contre la pauvreté et le changement climatique, pour trois cent mille euros.

Le ministre mauritanien de l’Economie, Othmane Mamadou Kan, qui a signé l’accord avec l’ambassadeur de France, a déclaré que cet accord soutiendra la Mauritanie dans la détermination de sa stratégie de transition énergétique, et permettra au pays de lui fournir une énergie environnementale, et de mesurer tous ses effets sur un large -économie d’échelle et sectorielle.

Par ailleurs, l’ambassadeur de France à Nouakchott, Robert Molly, a confirmé après la signature qu’il était confiant dans les capacités du secteur agricole mauritanien, notant que le gouvernement mauritanien prévoit de reconquérir les 40 000 hectares situés entre la rive du fleuve et le lac Alak. à La Brakna.

Il a salué la coopération technique entre les experts des deux pays, expliquant que l’accord permettrait l’établissement d’un partenariat d’une durée de deux ans entre les agences statistiques des deux pays dans le domaine des statistiques et de l’analyse économique.

– Téléchargez l’application et recevez toutes les nouveautés –

Magasin d'applications jeu de Google

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.