Nouveau disque du musicien marocain Sofiane Bamart

Avec la sortie de son troisième disque, « Liter », ou « Resala », le pianiste Sufian Bamart confirme son génie dans la composition musicale et son habileté dans l’interprétation. Sufyan le mérite. Né dans le nord de la France, le surnom de « Roi des Pianos », qui a récemment été adoubé par la presse. Ce qui est frappant chez Sufyan, c’est qu’il ne s’engage pas à porter le costume noir habituellement porté par les musiciens classiques, mais apparaît sur scène dans une veste en cuir, et les vêtements de jeunesse sont plus proches de l’apparence d’un jeune « rap ». Il a changé ses vêtements avec divers titres de ses pièces, dont la plupart ont été inspirés par l’Extrême-Orient, le désert et les pyramides.

Son dernier concert, qu’il donna dans l’ancienne salle « Bleil », fut guichet fermé pour les billets. Toutes les places sont pré-réservées. Le guide du concert précise que « la musique sombre et poétique de Soufiane reflète un élan émotionnel capable de toucher un large public. Il offre un grand art accessible à tous. ”

Sofiane n’est pas le premier jeune immigré à se faire connaître en France. Mais ses prédécesseurs étaient pour la plupart des rappeurs, ou des stars de la comédie et du sport. Il est entré dans la liste des dix meilleurs musiciens classiques du monde, même s’il est encore dans la trentaine. Il est né et a grandi dans la banlieue nord de Lille, au climat maussade qui, au milieu du siècle dernier, a amené des milliers d’immigrés maghrébins à travailler dans ses anciennes mines de charbon. Le grand-père de Sufyan était l’un d’entre eux, il a travaillé dans les mines avant de disparaître dans une explosion de feu.

Sa tenue sur scène est très attirante

L’ambiance familiale joue un rôle dans son orientation. Son père dirigeait une école française pour étrangers, tandis que sa mère était professeur de littérature. Il a fait en sorte que chacun de ses fils apprenne à jouer d’un instrument de musique. Sofiane est inscrite au Conservatoire depuis l’âge de sept ans, pour étudier la musique classique et jouer du piano. Très tôt, son professeur a découvert que le garçon avait une excellente oreille musicale; C’est-à-dire la soi-disant « oreille maximale ». Après 16 ans d’études, il obtient une médaille d’or à vingt-trois ans, pour deux chansons qu’il interprète pour les compositeurs polonais Chopin et français Ravel.

Sofiane Bamart est titulaire d’un diplôme universitaire de musique. En parallèle, il étudie le droit à l’Université de Lyon et obtient un « Master » en économie et administration des affaires d’un institut supérieur à Paris. Il baigne dans deux univers : la musique classique d’une part ; Et le rap d’une part. Il a connu cette jeune musique par l’un de ses oncles, qui n’a jamais cessé de l’écouter. La musique des jeunes peut-elle être présentée dans un esprit classique ? C’est ce qu’il essaie de faire avec son équipe qu’il forme avec ses amis et qui s’appelle « Rhapsody ». Il a collaboré avec des chanteurs bien connus, et les a co-composés, et son objectif était de réaliser du « rap haut de gamme ». Cette musique mise à jour a attiré l’attention des agences de publicité, il a donc composé des chansons pour un certain nombre de ses films. Il est également sous contrat avec une société de jeux vidéo, arrangeant de la musique pour des jeux à portée mondiale. Les chansons sont très populaires; En 2010, il a obtenu deux disques d’or. Il a déclaré dans une interview à la presse qu’il est attaché à la musique de Chopin, Ravel et Debussy, et en même temps, il se sent libre d’aller vers d’autres horizons, qu’il a hérités de sa mère, qui appartient à la tribu berbère bédouine. . D’où le titre de son premier disque, « Planet ».

Il a pu donner des concerts en solo à jouer. L’année dernière, il s’est produit au Musée du Louvre et au Festival de Jazz de Montreux, et a été invité à se produire dans de grandes villes telles que Bruxelles, Genève, Madrid et Montréal. Grâce à ce succès, elle a été invitée à plusieurs émissions de télévision bien connues et à l’émission Evening News de Channel Two. On peut dire que l’avenir de Sofiane Bamart est encore devant.


Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.