Mise à jour en direct : la Russie envahit l’Ukraine

Premier ministre de Moldavie Natalia Gavrilita (CNN)

Dimanche, la Première ministre moldave, Natalia Gavrilita, s’est entretenue en exclusivité avec CNN dans la capitale Chisinau sur la façon dont la Moldavie réagit à l’afflux de réfugiés ukrainiens et à l’escalade du conflit dans l’Ukraine voisine.

« Nous condamnons fermement cette attaque militaire en Ukraine. Et nous appelons à la paix depuis le début de la guerre. Nous assistons à une crise humanitaire extraordinaire. Déjà 230 000 personnes ont franchi la frontière moldave depuis l’Ukraine. Et environ 120 000 ont choisi de rester maintenant », a déclaré Gavrilita lors d’un entretien.

« Nous voyons également beaucoup de familles et d’enfants quitter l’Ukraine. Ainsi, tous les huit enfants en Moldavie sont désormais des réfugiés… au moins les trois quarts des réfugiés vivent avec leur famille… nous sommes en capacité. Le flux de réfugiés est plus élevé et plus rapide que les prévisions indiquées. »

Interrogé sur la fermeture par le gouvernement moldave de son espace aérien le premier jour de l’invasion russe, Gavrilita a déclaré que la décision avait été prise « pour protéger l’espace aérien civil », ajoutant « nous avons reçu des demandes indiquant qu’il pourrait y avoir des opérations militaires à proximité de l’espace aérien moldave ». . Pour assurer l’aviation civile. Pas en danger, nous avons pris la décision de fermer l’espace aérien. Nous avons des exceptions à cela pour les vols humanitaires et pour les vols de réfugiés à l’étranger.

Gavrilita a déclaré que la récente visite du secrétaire d’État américain Antony Blinken montrait un « signe fort de soutien » à la réponse du gouvernement moldave à l’afflux de réfugiés.

Le Premier ministre a également parlé des troupes russes actuellement dans la région séparatiste de la frontière orientale de l’Ukraine.

« Nous continuons d’appeler au retrait des troupes. Et nous avons un format de négociation avec les régions séparatistes. Nous ne voyons actuellement aucun signe d’implication dans un conflit militaire. Et nous espérons que cela restera le cas », a déclaré Gavrilita.

« La Moldavie est un pays neutre. Sa neutralité militaire est inscrite dans la constitution et nous attendons de chacun qu’il respecte ce statut. »

Gavrilita a également partagé ses réflexions sur le peuple russe.

« Je ressens aussi pour le peuple russe car lui aussi subira les conséquences de la guerre », a-t-il déclaré. « Et j’espère qu’ils trouveront les bonnes informations et voteront contre cette guerre.

« Ce conflit n’affecte pas seulement l’Ukraine et les pays voisins. Il affecte le monde entier. Nous appelons aux efforts diplomatiques pour trouver une solution au conflit. »

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.