Zelenskyy ouvert à des pourparlers avec Poutine en Israël

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a déclaré qu’il était ouvert à des pourparlers avec le président russe Vladimir Poutine en Israël, mais seulement s’il y avait un cessez-le-feu. Zelenskyy a déclaré samedi qu’il avait dit au Premier ministre israélien Naftali Bennett qu’il serait prêt à rencontrer Poutine à Jérusalem. Bennett s’est rendu à Moscou pour rencontrer Poutine et s’est entretenu à plusieurs reprises avec Zelensky et des dirigeants français et allemands alors qu’il tentait d’aider à négocier la fin de la guerre.

Zelenskyy a déclaré que Bennett l’avait informé de ses entretiens avec Poutine, ajoutant qu’il ne pouvait pas partager les détails.

Poutine a ignoré de nombreuses offres précédentes de pourparlers de Zelenskyy.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, Zelenskyy a déclaré que la Russie ne pourrait prendre la capitale ukrainienne « que s’ils nous tuaient tous ». « Si c’est leur objectif, laissez-les venir », a-t-il dit. « S’ils commettent des bombardements en tapis et effacent la mémoire historique de toute la région, l’histoire de Kyivan Rus, l’histoire de l’Europe, ils peuvent entrer à Kiev mais ils doivent y aller seuls, bien sûr sans nous.

« Même s’ils amènent un million de Russes ici, ils ne peuvent pas occuper l’Ukraine », a-t-il ajouté.

Zelenskyy a de nouveau déploré le refus de l’OTAN de déclarer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine malgré ses appels répétés. Il a déclaré que l’Ukraine avait cherché des moyens d’obtenir des moyens de défense aérienne, mais qu’il n’entrerait pas dans les détails.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.