Vous êtes mère et avez plus de 24 ans ? Maintenant tu peux enfin devenir Miss France

Les organisateurs de Miss France permettront désormais aux mères et aux femmes de tous âges de concourir dans un concoursdans une refonte de l’un des concours de beauté les plus populaires d’Europe.



Normandie Amandine Petit élue Miss France 2021 - GETTY IMAGES


© GETTY IMAGE
Normandie Amandine Petit élue Miss France 2021 – GETTY IMAGES

À ce jour, les candidats doivent être âgés de 24 ans ou moins, célibataires et n’avoir jamais accouché.

L’exigence de taille minimale de 5 pieds 7 pouces s’appliquera toujours, tout comme la règle selon laquelle les concurrents ne peuvent pas prendre de poids pendant la compétition.

Il est également interdit de changer de coiffure ou de montrer des tatouages ​​ou des piercings.

L’assouplissement des règles verra Victoire Rousselot, 27 ans, mère mariée et assistante dentaire, concourir au concours régional Miss Alsace.

Alexia Laroche-Joubert, responsable de l’organisation Miss France, admet qu’il est temps de procéder à un remaniement.

« J’ai moi-même une carrière de mère et je ne veux pas supposer qu’elles ne pourront pas se débrouiller », a déclaré la femme de 52 ans.

Cependant, il a reconnu qu’une interdiction du mariage et des enfants reste « recommandée » en raison de la nature exigeante de la compétition de plusieurs mois de certaines compétitions régionales.



Diane Leyre est Miss France 2022 - GETTY IMAGES


© Fourni par Le Télégraphe
Diane Leyre est Miss France 2022 – GETTY IMAGES

lisabeth Moreno, ministre française de l’égalité, a dénoncé le concours de l’année dernière comme obsolète et discriminatoire. Il a précédemment décrit les règles de la concurrence comme « à l’envers ».

Diane Leyre, 24 ans, qui vit à Paris, a été couronnée Miss France 2022. Elle a répondu aux critiques entourant le concours en insistant sur le fait qu’elle était féministe.

Elle a été citée par le média The Local comme disant: « En tant que femme, je veux montrer que vous pouvez être Miss France et féministe.

« Pour moi, le féminisme c’est décider de faire ce que je veux. »

L’an dernier, le concours avait annoncé qu’il accueillerait pour la première fois des candidats transgenres.

Dimanche, Andréa Furet, candidate transgenre, a créé un précédent en se classant deuxième du concours régional Miss Paris.

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite de la page d’accueil : votre guide essentiel de l’agenda d’aujourd’hui du Telegraph – directement dans votre boîte de réception sept jours sur sept.

Jacques Fontaine

"Fanatique de la musique amateur. Ninja de l'alcool. Troublemaker sans vergogne. Passionné de nourriture. Introverti extrême. Nerd du voyage certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.