Vol de coupe du monde, otages et racisme d’Hitler… Les catastrophes n’arrivent pas qu’en Afrique !

La finale de la Ligue des champions de la CAF 2019, qui a opposé l’Espérance Sportive de Tunis de Tunisie et le Wydad du Maroc, a été l’une des finales les plus étranges de l’histoire du football.

Le match aller, qui s’est déroulé au Complexe Sportif Prince Moulay Abdallah de Rabat, s’est soldé par un match nul avec un but pour chaque équipe, donc le match de suivi qui se déroulera au Stade Rades sera le match décisif.

L’Espérance s’est qualifiée au match retour à la 41e minute, et avec le début de la seconde mi-temps, le retour du Wydad s’est amélioré et a créé de nombreuses occasions d’égaler le résultat.

Le Wydad a en fait réussi à égaliser à la 59e minute grâce à Walid El Karti, mais le but n’a pas été compté pour un hors-jeu et l’arbitre Bakari Jasama a décidé de continuer à jouer sans utiliser la technique VAR.

L’équipe marocaine a vivement protesté contre la décision de l’arbitre et les joueurs ont insisté pour que le match ne se termine qu’après avoir fait référence à la technologie vidéo et vérifié la validité du but ou non.

La grande surprise est venue après que l’arbitre ait persisté dans son refus, et confirmé que la technologie « VAR » n’avait pas fonctionné en finale de la Ligue des champions africaine car elle ne fonctionnait pas, alors les joueurs du Wydad ont décidé de se retirer.

Les minutes suivantes ont vu Ahmed Ahmed, ancien président de la Confédération africaine de football, monter sur le terrain, accompagné de membres du bureau exécutif de la Confédération, aux côtés des présidents de l’Espérance et du Wydad.

Malgré cette intervention, la situation perdure, et le Wydad et ses joueurs refusent de retourner sur le terrain et de poursuivre le match.

Plus d’une heure après l’arrêt du match, les joueurs du Wydad ont insisté sur leur position et ont reculé, permettant à l’arbitre de décider de la fin du match et de compter l’Espérance comme vainqueur du titre.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.