Une militante pour le climat qualifiée d' »hypocrite » pour avoir choisi de ne pas avoir d’enfants | Politique | Nouvelles

Le démographe et auteur, le Dr Paul Morland, a qualifié les écologistes d ‘«hypocrites» pour avoir décidé de ne pas avoir de bébés au milieu des inquiétudes suscitées par la baisse du taux de natalité au Royaume-Uni. Commentant la tendance de certains écologistes à ne pas avoir d’enfant pour lutter contre le changement climatique, le Dr Morland remet en question la logique à moins que la personne ne choisisse d’aller «vivre dans une grotte».

Le Dr Morland a déclaré à Express.co.uk : « En ce qui concerne les arguments environnementaux, je prends l’environnement très au sérieux.

«Mais les gens qui ne vont pas avoir d’enfants pour des raisons environnementales s’attendent toujours à ce que tous ces services soient fournis, ils s’attendent à ce que leurs poubelles soient vides, ils attendent des rendez-vous chez le médecin.

« Ils attendent leurs bagages s’ils vont à l’aéroport ou quelqu’un pour fabriquer leur vélo quand ils choisissent de faire du vélo.

« Ils consomment littéralement tout ce travail et le confient ensuite à quelqu’un d’autre pour le produire.

« Je pense donc que c’est en fait la partie qui, à mon avis, est respectueuse de l’environnement, et nous devons certainement y réfléchir très sérieusement, c’est un problème légèrement différent.

« Je pense que dire que je n’ai pas d’enfants pour l’environnement est assez hypocrite, sauf si vous allez vivre dans une grotte ! »

Le Dr Morland a appelé les Britanniques à s’occuper de créer la prochaine génération au milieu des inquiétudes concernant la baisse du taux de natalité en Grande-Bretagne.

Les démographes ont averti que si la population britannique augmente, la croissance est fortement biaisée en faveur des personnes plus âgées, tandis que le nombre de jeunes diminue.

« Chacune de ces raisons a sa propre histoire dans chacun de ces secteurs mais il y a une histoire plus globale au Royaume-Uni, une histoire plus grande », a poursuivi le démographe.

« Qui si nous avions deux fois plus de vingt que nous avons, nous n’aurions pas ce genre de pénurie.

« Maintenant, l’immigration est très importante pour nous et pour notre économie, nous ne pourrions plus nous en passer.

« Nous avons des taux très élevés, mais cela ne durera pas éternellement car d’autres pays avec des taux de fécondité plus faibles comme la Pologne n’auront pas un grand nombre de jeunes de vingt ans prêts à venir ici. »

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.